du 20 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

9 000 alertes début novembre et maintenant 12 600 selon Le Parisien ; le site J'alerte l'Arcep continue d'attirer des clients mécontents de leur opérateur, aussi bien sur le fixe que le mobile.

Dans 64 % des cas, c'est la qualité de service qui est mise en cause. Viennent ensuite les contrats et la facturation (11 %) et… la fibre (4%) : « Certains opérateurs ont posé auprès des syndics une option sur un immeuble, pour empêcher la concurrence de s'installer, mais ils n'ont rien fait derrière » explique le régulateur à nos confrères.

Enfin, la résiliation et la conservation du numéro représentant chacun 4 % des alertes. Sébastien Soriano refuse par contre de citer les alertes par opérateurs, ou d'établir un classement... pour le moment. « C'est encore trop tôt » lâche-t-il simplement.

L'Arcep a déjà reçu 12 600 alertes, à cause de la qualité de service dans 64 % des cas
chargement Chargement des commentaires...