du 09 avril 2020
Date

Choisir une autre édition

« L’application n’est pas prête, il y a beaucoup de difficultés techniques pour la développer. Il faudra a minima plusieurs semaines pour tout faire » indique le secrétaire d’État au Numérique. 

Sur France Inter ce matin, il a redit que l’application de « tracing » visant à suivre l’historique de proximité entre utilisateurs n’était qu’au stade de projet. Mais il sait déjà qu’elle ne remplirait qu’une seule fonction : « vous prévenir si vous avez été en contact avec une personne qui a été testée positive au coronavirus ». 

Elle sera temporaire et « ne durera pas au-delà de la crise ». Le secrétaire d’État assure que « personne n’aura accès à qui est contaminé, personne ne sera capable de retracer qui a contaminé qui ».

Selon le Point, toutefois, cette application serait disponible le 20 avril en France. 

L’application de suivi de contacts « n’est pas prête », insiste Cédric O
chargement Chargement des commentaires...