du 12 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Google propose depuis un moment maintenant un service permettant de répondre à des questions contre un peu d'argent : Opinion Reward. L'application est désormais disponible sur iOS, uniquement aux États-Unis.

Les sondages sont depuis longtemps une forme de monétisation employée par les sociétés, certaines proposant plutôt des concours ou des cadeaux. Google a aussi travaillé avec plusieurs éditeurs de presse pour adapter ce système à du micro-paiement pour l'accès à certains articles.

Bien entendu, le montant reversé n'est toujours qu'une infime partie de la valeur des informations récoltées. Mais à 1 dollar le questionnaire, Google espère bien attirer ceux qui ne sont jamais contre un petit bonus, sous réserve qu'ils répondent honnêtement.

L'application de sondages rémunérés de Google arrive sur iOS
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Lancé officiellement fin 2016, le système de positionnement par satellite progresse rapidement. En effet, le CNES revendiquait près de 100 millions d'utilisateurs en février de cette année, et Jean-Yves Le Gall (président du CNES) annonce désormais 200 millions, soit 100 millions de plus en l'espace d'un peu plus de quatre mois.

Pour rappel, il ne s'agit pour le moment que des services initiaux, tous les satellites de la constellation n'étant pas encore en place. Le prochain lancement est prévu pour le 25 juillet prochain, avec quatre nouveaux satellites.

Copié dans le presse-papier !

Fin mai, l'organisation mondiale a attaqué un bureau d'enregistrement allemand (EPAG), qui avait cessé de lui envoyer certaines coordonnées sur les titulaires de noms de domaine. La société tentait ainsi de respecter le Règlement général sur la protection des données (RGPD), qui pose bien des soucis à l'annuaire public des noms de domaine.

Public par défaut pour les extensions génériques, il est incompatible avec le nouveau règlement, comme il l'était avec le droit européen depuis plus de 15 ans. Ces derniers mois, l'ICANN est dans l'urgence, tentant de trouver une rustine à son système, en masquant par défaut de nombreuses informations (voir notre analyse), au grand dam des forces de l'ordre de certains États.

Quelques jours après son assaut contre EPAG, la justice allemande a rejeté les demandes de l'organisation. Celle-ci porte désormais l'affaire devant la Cour régionale de Cologne, pour obtenir une clarification légale, et une décision de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) au besoin. Selon l'ICANN, RGPD ou non, les données absentes doivent bien être collectées.

Copié dans le presse-papier !

L'année dernière, le géant de Santa Clara dévoilait ses premiers produits grand public exploitant sa technologie 3D XPoint. Malgré leur nom, ces modules M.2 étaient utilisés comme de simples caches pour un disque dur ou un SSD, promettant une accélération de la réactivité de la machine.

Intel expliquait alors que ses partenaires proposeraient des modules Optane Memory dans leurs machines, ou en bundle avec leurs cartes mères. La société a dévoilé d'autres formats pour sa gamme Optane : des SSD plus classiques pour le monde de l'entreprise et nos PC ou même des modules DIMM.

Mais voilà, certains constructeurs sont un peu optimistes dans leur présentation des modules Optane Memory. Comme l'a relevé ExtremeTech, c'est au moins le cas de Dell et HP qui n'hésitent pas à fusionner la quantité de ce cache M.2 avec celle de la mémoire du système (DDR4).

Un mélange des genres trompeur, puisque ces deux solutions n'ont rien à voir, leurs valeurs ne pouvant en aucun cas être ainsi fusionnées. Espérons qu'Intel rappellera rapidement ses partenaires à l'ordre.

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, YouTube Musique est disponible dans l'Hexagone. Ce service permet d'accéder à toute la musique sur YouTube, avec un mode hors ligne, des recommandations personnalisées et un moteur de recherche dédiée.

L'offre est disponible gratuitement avec publicité, ou bien avec un abonnement à 9,99 euros par mois sans publicité. Une offre famille à 14,99 euros est également proposée. Une application dédiée est disponible pour Android et iOS.

De son côté, YouTube Premium inclut l'abonnement YouTube Music, avec la possibilité de profiter du mode hors ligne, des vidéos sans publicités et de la lecture en arrière plan sur tout YouTube. Il permet aussi d'accéder aux contenus YouTube Originals. Cette fois-ci, l'abonnement est à 11,99 euros par mois, ou 17,99 euros pour la famille. Les abonnés Google Play Music ont automatiquement accès à la version payante de YouTube Music.

En plus de la France, les deux services sont disponibles dans 16 autres pays : Allemagne, Australie, Autriche, Canada, Corée du Sud, Espagne, États-Unis, Finlande, Irlande, Italie, Mexique, Norvège, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Russie et Suède.

Copié dans le presse-papier !

Après avoir été rachetée par Imagination Technologies en 2013, MIPS Technologies (créée en 1984 par John Leroy Hennessy) change encore de main et tombe dans l'escarcelle de Wave Computing, une société lancée en 2010.

Cette dernière est spécialisée dans l'intelligence artificielle et exploite notamment l'architecture de processeurs MIPS. Le montant de la transaction n'est pas précisé.

Selon Derek Meyer, PDG de Wave Computing, « il s'agit d'une étape importante non seulement dans l'histoire des deux sociétés, mais aussi pour l'industrie de l'intelligence artificielle ». « L'acquisition de MIPS nous permet de combiner des technologies pour créer des produits offrant une plateforme unique idéale pour l'IA et l'apprentissage profond » ajoute-t-il.