du 23 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

En partenariat avec la start-up Blockchain Partner, l'agence lancera cet automne une « Blockchain des Fréquences » pensée pour les fréquences libres. Ces dernières sont « de plus en plus sollicitées, notamment lors de grands événements médiatiques » explique l'ANFR.

Cette blockchain permettra ainsi d’accompagner cette croissance et « d’expérimenter un nouveau mode de gestion du spectre, tourné vers le numérique, l’auto-organisation des acteurs et l’anticipation de leurs besoins » ajoute l'agence.

La première phase du projet sera testée à French Tech Central de Station F, avec une mise en fonction opérationnelle attendue pour fin 2018. Il s'agit de la « première participation d’une agence de l’État à une blockchain ouverte aux usagers » selon l'ANFR.

L'ANFR annonce « la première blockchain française d'État »
chargement Chargement des commentaires...