du 22 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

L'Autorité des marchés financiers a publié une alerte sur son site pour informer les acteurs régulés qu'une campagne de phishing était en cours.

Un email, prétendument envoyé par un chargé de relation de l'AMF, demande au destinataire de télécharger un document Word de cinq pages à propos de « plusieurs modules de recherches récemment mis à disposition des institutions financières par l’AMF conjointement avec l’ACPR ».

Le fichier est à récupérer sur un faux site se faisant passer pour celui de l'AMF. Il renferme « un contenu malveillant sophistiqué, visant à prendre le contrôle du poste de travail de la personne l’ayant ouvert ».

Bien évidemment, l'Autorité appelle à la prudence et demande aux destinataires de contacter son équipe (01 53 45 62 00, du lundi au vendredi de 9h à 17h). Les éléments dont elle dispose ont été transmis au Centre Opérationnel de la Sécurité des Systèmes d'Information de l’ANSSI.

L'AMF « entend également transmettre ces éléments au procureur de la République ».

L'AMF prévient qu'une attaque par phishing est en cours et appelle à la prudence
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

En novembre dernier, à Versailles, la 26e Conférence générale des poids et mesures (CGPM) votait à l'unanimité les nouvelles définitions pour le kilogramme, le kelvin, la mole et l'ampère. La date d'entrée en vigueur des nouvelles définitions étaient programmée pour aujourd'hui, 20 mai.

Une petite révolution dans le monde de la mesure puisque l'ensemble des unités est désormais défini par des constantes physiques. Un changement important pour la science, toujours en quête de précision.

Copié dans le presse-papier !

La directive « sur le droit d'auteur et les droits voisins dans le marché unique numérique » a été publiée au Journal officiel de l’Union européenne (JOUE). Le texte va engendrer de nombreuses réformes législatives dans les États membres, avec déjà l’instauration d’un droit voisin pour les éditeurs et agences de presse, outre une industrialisation du filtrage sur les plateformes d’hébergement commercial d’une certaine importance.

La France a déjà les pieds dans les starting-blocks avec la proposition de loi Assouline, déjà votée au Sénat en janvier dernier. Elle attend son passage en séance à l’Assemblée nationale pour prévoir une compensation payée par les sites et services en ligne au profit de la presse. La grande loi sur l’audiovisuel promise par Franck Riester sera, elle, examinée en 2020. Outre une réforme de la Hadopi, elle devrait aussi transposer l’article 17 (ex article 13) de la directive. Selon le ministère de la Culture, cet article aboutira à des « avancées majeures », à savoir que « les plateformes de diffusion en ligne devront filtrer les publications mises en ligne pour s’assurer qu’elles ne contiennent pas des œuvres protégées ».  

La publication au JOUE de la directive a un effet mécanique : le texte entrera en vigueur le vingtième jour suivant cette diffusion, conformément à l’article 31. Dans tous les cas, les États membres devront mettre à jour leur droit national au plus tard le 7 juin 2021.

Copié dans le presse-papier !

Après un teaser en début de semaine dernière, DC Comics a mis en ligne une première bande-annonce pour Batwoman. La cousine de Batman est pour rappel jouée par Ruby Rose ( xXx: Reactivated, John Wick 2).

Ce n'est pas une surprise puisqu'on l'avait déjà aperçu dans des épisodes d'Arrow et Supergirl. Elle a cette fois-ci droit à sa série dédiée, diffusée à partir de cet automne.

Copié dans le presse-papier !

C'est une mauvaise nouvelle de plus, mais finalement pas si surprenante étant donnée la propension du fabricant à brûler du cash.

Les 2,7 milliards de dollars levés récemment, ne donneraient à Tesla que 10 mois pour atteindre l'équilibre si les dépenses suivent le rythme du premier trimestre, c'est du moins ce qu'affirme son dirigeant dans un courrier interne consulté par Reuters.

« C’est la raison pour laquelle, à l’avenir, toute dépense quelle qu’elle soit dans le monde, notamment les pièces détachées, les salaires, les frais de déplacement, le loyer, littéralement tout paiement qui sort de notre compte bancaire doit [être] examiné », explique-t-il.

Nos confrères rappellent qu'en avril 2018 déjà, Elon Musk avait demandé à sa direction de « passer au crible toutes les dépenses effectuées dans le monde ». Le constructeur avait ensuite réduit ses effectifs de 9 % en juin dernier et de 7 % en janvier.

En mars, Elon Musk annonçait la fermeture des boutiques physiques en affirmant qu'il n'y avait « pas d'autre moyen de réaliser les économies nécessaire à la production de cette voiture [la Model 3, ndlr] tout en restant rentable ». Finalement, une alternative était trouvée quelques jours plus tard : augmenter les tarifs de 3 % pour garder environ 50 % des magasins.