du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Après une première chute suite à la publication de ses résultats, Altice a perdu à nouveau plus de 13 % en bourse hier. Le cours est était ainsi à 8,90 euros à la fermeture, contre un peu plus de 16 euros il y a moins de deux semaines.

En cause, une baisse des objectifs affichés par certains analystes. Elle a porté un nouveau coup au groupe, désormais valorisé à un peu plus de 14 milliards, contre 25 milliards au début du mois, et près de 40 milliards il y a six mois.

De quoi inciter Patrick Drahi à monter au créneau et à s'exprimer devant les salariés de SFR pour tenter de les rassurer, en expliquant que la stratégie actuelle est la bonne, mais qu'elle demande du temps pour montrer ses effets. Ce, même si les contenus ne semblent pour le moment pas attirer une horde de clients.

L'opérateur doit proposer la Ligue des Champions en exclusivité à partir de l'été prochain. On peut également imaginer que la nouvelle direction va vouloir apporter sa patte aux offres actuellement proposées. Espérons que, cette fois, elles soient claires, cohérentes et surtout stables dans le temps.

Certains se demandent également si tout cela ne va pas venir freiner ou empêcher le plan de la société qui veut « fibrer la France », seule et sans financement de l'État. Les prochaines décisions de SFR vont ainsi être analysées avec attention. La moindre erreur, combinée à une pratique tarifaire toujours assez agressive de la concurrence, pourrait continuer d'avoir des effets désastreux sur les abonnés.

L'action d'Altice chute à moins de 9 euros
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après avoir lancé une expérimentation à la Société Générale en octobre dernier, c'est au tour du Crédit Agricole de se lancer avec des clients de la Caisse régionale de la Touraine et du Poitou.

« L’utilisateur qui le souhaite, pourra ainsi effectuer tout paiement en apposant simplement son empreinte digitale sur le capteur d’empreinte présent sur sa carte bancaire biométrique Crédit Agricole [...] Cette utilisation, réalisée en toute sécurité et via la technologie sans contact, ne sera pas limitée par un plafond de montant ». Bien évidemment, « cette carte pourra également être utilisée comme habituellement avec le code PIN notamment pour les retraits dans les distributeurs ».

« L'enrôlement de l'empreinte sera possible en agence et à domicile. Nous allons tester trois types de lecteur d'empreinte, un externe se connectant en USB à un ordinateur en agence, un lecteur plastique et une version en carton pour l'enrôlement au domicile », explique Xavier Vaslin, responsable de ce projet, à La Tribune.

Une synchronisation via son smartphone n'est pas à l'ordre du jour « car les antennes de certains mobiles n'émettent pas assez ». La Crédit Agricole s'est associée à G+D Mobile Security qui fabrique les cartes de paiement biométrique, à NXP Semiconductors et Mastercard.

L'expérimentation devrait durer six mois « en vue d’une mise en marché en 2020 ».

Copié dans le presse-papier !

Selon une source de Kotaku concernée par ce changement, les employés auraient 60 jours pour trouver un nouveau poste au sein d'Amazon. Passé ce délai, ils seraient licenciés.

Le géant du Net confirme, en ajoutant que le but de cette réorganisation serait de donner la priorité à des jeux en cours de développement comme New World et Crucible. Aucune précision cependant sur le nombre de postes impactés. Selon nos confrères, ils seraient plusieurs dizaines.

Copié dans le presse-papier !

Députés et sénateurs sont parvenus à un accord, jeudi 13 juin, au sujet du projet de loi « pour une école de la confiance ».

Le compromis intègre notamment un amendement adopté au Sénat, fin mai, dans l’optique d’inscrire « la maîtrise des outils et ressources numériques », ou bien encore « la compréhension des enjeux liés à l’écosystème numérique » au programme des écoles supérieures du professorat (voir nos explications).

Copié dans le presse-papier !

Lorsqu'une Page ou une personnalité poste un message public, le nombre de commentaires peut rapidement exploser. Le réseau social utilise depuis longtemps un algorithme afin de mettre les plus « pertinents » en avant en fonction de l'utilisateur.

Facebook annonce un peu de changement à venir avec une mise en avant des commentaires ayant une interaction de la Page ou de la personne à l'origine du message. Il en sera de même pour les commentaires des « amis » de l'utilisateur ayant publié le message initial.

Facebook continue son numéro d'équilibriste en affirmant qu'il ne poussera pas des messages de piètre qualité, même s'ils proviennent de la personne ayant publié le premier message, ou de ses amis.

Copié dans le presse-papier !

Suite aux demandes de Donald Trump et Mike Pence, l'Agence spatiale américaine est en ordre de marche pour que des astronautes retournent fouler le sol de notre satellite naturel.

Le coût d'une telle mission n'a jamais été évoqué dans son intégralité. En mai, Donald Trump accordait 1,6 milliard de dollars supplémentaires à la NASA. Cette dernière avait répondu qu'il s'agissait d'un « acompte » pour son budget de 2020… et pour cause.

« Cela représenterait 20 à 30 milliards de dollars en plus du budget normal de la NASA, mais bien sûr réparti sur cinq ans », explique Jim Bridenstine dans une interview à CNN reprise par Engadget.

Avec la fourchette basse, la NASA aurait besoin de 4 milliards de dollars supplémentaires par an, contre 6 milliards avec la fourchette haute.