du 15 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Il est proposé via la plateforme hackerone et propose des récompenses entre 50 et 10 000 dollars. Ce lancement arrive après une phase de bêta privée avec quelques chercheurs triés sur le volet.

Le principe est toujours le même : lorsque des chercheurs identifient des failles, ils les signalent de manière responsable et peuvent être récompensés en fonction de la gravité de la situation. L’éditeur peut alors corriger le « bug » sans qu’il soit dévoilé publiquement dans un premier temps.

Kubernetes lance son programme de « bug bounty », jusqu’à 10 000 dollars de récompense
chargement Chargement des commentaires...