du 11 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

Les deux navigateurs, qui sont le fruit d'évolutions récentes (voir ici et ), sont en effet mentionnés dans les notes de version de la nouvelle mouture du gestionnaire de mots de passe open source.

On y apprend qu'il peuvent être utilisés afin d'ouvrir une URL, en navigation privée. Au passage, l'outil voit quelques bugs corrigés et des points de détails améliorés.

C'est par exemple le cas du remplissage par défaut des champs lorsqu'une entrée basée sur un template est créée.

KeePass 2.45 intègre le support d'Edge (Chromium) et Vivaldi en navigation privée
chargement Chargement des commentaires...