du 29 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

N'ayant finalement pas eu droit à un soutien du gouvernement à travers un crédit d'impôt sur les investissements publicitaires, le secteur des médias se cherche de nouvelles idées.

Dans le monde de la presse, cela pourrait passer par un crédit d'impôt sur les abonnements, selon un amendement ajouté au nouveau projet de loi de finances rectificative pour 2020 (PLFR3), repéré par Le Figaro.

D'un montant maximal de 50 euros et réservé aux particuliers, il serait strictement encadré. Par exemple il devrait concerner « une publication périodique ou un service de presse en ligne d’information politique et générale ». 

Il ne concernerait que les abonnements d'un an minimum, 50 % de la dépense, ne serait accordé qu'une fois d'ici 2022 par foyer fiscal, dans la limite de certains revenus, etc.  

Jusqu'à 50 euros de crédit d'impôt pour un premier abonnement à la presse
chargement Chargement des commentaires...