du 17 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Playnite est une bibliothèque de jeux destinée à unifier les ludothèques des principaux services (Battle.net, GOG, Origin, Steam et Uplay) dans une même interface, en se connectant directement au compte utilisateur (voir notre entretien).

La version 4.0 vient d'être publiée, avec de nombreux ajouts. Parmi eux, citons donc l'arrivée d'un mode plein écran (à la Steam Big Picture), un double système d'extensions pour ajouter d'autres services ou fonctionnalités, un compteur de temps de jeu (et des statuts de complétion) ou encore le chiffrement obligatoire des connexions vers Battle.net et Steam.

Pour le moment, le public n'a accès qu'au code source. L'installeur de l'application Windows est réservé aux contributeurs sur Patreon pour les deux semaines à venir.

Jeux PC : Playnite 4.0 ajoute un mode plein écran et le support d'extensions
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Malgré des actions en justice des opérateurs qui se plaignaient des conditions de couverture associées aux fréquences, les enchères ont débuté hier.

Pour rappel, quatre opérateurs sont en lice : Deutsche Telekom, Vodafone, Telefonica Deutschland et 1&1 Drillisch (filiale d’United Internet). Les enchères vont se dérouler sur plusieurs semaines, avec 41 blocs mis en vente.

Dans le même temps, Angela Merkel affirme vouloir « n'exclure aucun entrepreneur ou acteur », comme le rapporte l'AFP. « Nous donnons à chacun sa chance, mais bien sûr sans être naïfs, nous voyons bien que les lois en Chine sont très différentes des nôtres », ajoute la chancelière. Elle va ainsi renforcer la loi pour exiger plus de sécurité sur les réseaux.

Pour autant, rien n'est voté ou même dans l'agenda législatif pour le moment. Huawei et ZTE ne sont ainsi pas bannis d'office comme c'est le cas dans plusieurs autres pays, notamment les États-Unis, très virulents vis-à-vis des équipementiers chinois.

Copié dans le presse-papier !

En septembre dernier, Google avait annoncé la fin d'Inbox pour se consacrer à Gmail. La société se justifiait en indiquant que sa messagerie historique avait déjà récupéré les améliorations et fonctionnalités d'Inbox au fils des mois. Aucun chiffre n'était par contre donné concernant l'utilisation de son autre service.

Le géant du Net ajoutait alors qu'il ne proposerait « plus d'assistance pour Inbox à partir de 2019 » et qu'Inbox by Gmail « fermerait à la fin du mois de mars 2019 ». Finalement un très court sursis aura été accordé puisque la fermeture est programmée pour le 2 avril, en même temps que Google+, comme l'indique 9To5Google.

Copié dans le presse-papier !

Le Tor Project vient de publier la nouvelle version de son navigateur, qui n'apporte que des mises à jour mineures de ses composants, corrigeant quelques bugs. C'est désormais Firefox 60.6 ESR qui est utilisé comme base.

Mise à jour de routine également pour Tails, avec quelques correctifs et une mise à jour de Tor Browser en version 8.0.7, de Thunderbird en 65.1, du noyau Linux en 4.19.28.

Un nouveau microcode est utilisé pour les processeurs Intel, permettant d'éviter de nouvelles variantes de Meltdown/Spectre, mais aussi de L1TF.

Copié dans le presse-papier !

Le fabricant continue de décliner sa gamme d'ordinateurs portables hybrides. Après les Pavilion x360 11, 14 et 15, voici les versions 2019 de l'Envy x360 15 avec une une dalle 1080p de 15,6" aux bords toujours plus fins.

Contrairement aux Pavilion qui n'exploitent qu'un CPU Intel, l'Envy laisse le choix aux consommateurs entre un Ryzen 5 3500U, Ryzen 7 3700U, Core i5-8265U ou Core i7-8565U, détaille AnandTech. La partie graphique est respectivement une Vega 8/10 ou UHD Graphics d'Intel.

Les deux machines partagent une bonne partie de leurs caractéristiques techniques : 8 Go de DDR4, 256 Go de SSD M.2 PCIe (NVMe), Wi-Fi 802.11ac, deux haut parleurs et une partie audio signée Bang & Olufsen, trois ports USB 3.1 Gen 1 dont un Type-C, une sortie HDMI, un lecteur de carte, etc.

Il existe tout de même certaines différences. Le Bluetooth 5 est de la partie avec un CPU Intel, contre 4.2 avec de l'AMD. De plus, la machine Intel peut avoir en option un SSD de 512 Go avec 32 Go d'Optane. Enfin, le châssis est noir avec un processeur AMD, alors qu'il est argenté dans le cas contraire.

Le fabricant annonce une autonomie de 13h avec une batterie de 55,67 Wh, quelle que soit la configuration. Les tarifs débutent à 800 dollars pour un Ryzen 5 3500U et 870 dollars pour un Core i5-8265U.

The Verge ajoute que la version Intel de l'Envy x360 15 est la seule à intégrer Alexa pour le moment, sans que l'on sache pourquoi. Nos confrères ajoutent aussi qu'un HP Envy x360 13 est de la partie, mais avec un processeur AMD uniquement et sans plus de détails pour l'instant.

Copié dans le presse-papier !

Après des mois de rebondissements et d'une lutte aux enchères avec Comcast, c'est finalement Disney qui avait remporté la bataille.

Depuis, les autorités ont donné leurs feu vert et il ne restait donc plus qu'à finaliser l'opération. C'est désormais chose faite depuis aujourd'hui. Certaines chaînes comme Fox News, Business, Sports et des actifs ont été transférées à Fox Corporation avant la conclusion de cette opération.

Pour rappel, Disney hérite au passage de 30 % de Hulu, qui viennent s'ajouter aux 30 % dont la société disposait déjà. Disney voudrait aussi croquer les 10 % que détient AT&T (Warner Media). Les 30 % restants sont dans les mains de… Comcast.

« Disney aimerait racheter nos parts. Je ne pense pas que cela arrivera à court terme », affirmait récemment le directeur général de NBCUniversal.