du 14 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Depuis décembre dernier, Amazon contre-attaque sur l’attribution du contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure) de 10 milliards de dollars à son rival Microsoft. Le cœur du problème serait des « pressions inappropriées du président Donald J. Trump ».

Le géant du Net est revenu à la charge il y a quelques jours en demandant « qu’une enquête soit faite, tout particulièrement à la lumière de l’ordre donné par le président Trump de nuire à Amazon ». 

Aujourd’hui, on apprend qu’un juge a émis une injonction temporaire afin de mettre en pause le contrat JEDI signé entre le Pentagone et Microsoft, le temps que cette action en justice soit tranchée. Les détails de la décision et les raisons ayant conduit à la prendre ne sont pas connues. 

Le Département de la Défense (DoD) se dit « déçu » de ce choix : « les mesures prises dans ce litige retardent inutilement la mise en œuvre de notre stratégie de modernisation et privent nos combattants d'un ensemble de capacités dont ils ont urgemment besoin », comme le rapporte The Verge.

JEDI : la justice met en pause le contrat de 10 milliards de dollars entre le Pentagone et Microsoft
chargement Chargement des commentaires...