du 10 décembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Il y a quelques jours, la société de Jeff Bezos a déposé une plainte contre le Pentagone sur l’attribution à Microsoft du juteux contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure).

Dans sa plainte, Amazon fait état de « pressions inappropriées du président Donald J. Trump, qui a lancé des attaques publiques et en coulisses afin de nuire à son ennemi politique présumé, Jeffrey P. Bezos, fondateur et patron d’Amazon.com, ainsi que propriétaire du Washington Post », comme le rapporte Mashable.

Amazon enchaîne : « Les erreurs flagrantes et inexplicables dans l'attribution par le département de la Défense du contrat à Microsoft montrent clairement que le message du président Trump a eu son effet ». Sans surprise, un porte-parole du Pentagone a nié des « influences externes » dans le processus.

JEDI : Amazon contre-attaque et accuse Donald Trump d’avoir détourné la « force »
chargement Chargement des commentaires...