du 06 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Apple a beau vanter la sécurité et le respect de la vie privée dans ses produits, certains fonctionnements s’alignent mal avec cette ligne de conduite.

Aujourd’hui, donner l’autorisation à une application tierce d’accéder aux contacts débloque toutes les données liées, y compris les notes personnelles. Un point contre lequel Wired mettait en garde il y a trois ans déjà.

Un vrai problème, car ces notes peuvent contenir des informations sensibles sur la personne, sans parler des artifices de faux contacts servant uniquement à stocker des données particulières, comme des identifiants, des codes de sécurité, des mots de passe et pourquoi pas un code de carte bancaire.

Dans iOS 13, ce partage d’informations est coupé. Une application accédant aux contacts ne pourra récupérer que les données inscrites dans les champs usuels : nom, prénom, numéro de téléphone, etc.

Pour Apple, l’immense majorité des applications n’ont pas besoin d’accéder à ces notes. Il sera toutefois possible aux développeurs de demander une exception, mais l’utilisateur aura dans tous les cas le dernier mot.

iOS 13 bloque l'accès aux notes personnelles des contacts
chargement Chargement des commentaires...