du 14 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Lorsque vous désactivez le Bluetooth ou le Wi-Fi dans le centre de contrôle d'iOS 11, celui-ci n'est en réalité coupé que jusqu'au lendemain matin, à 5h. Il peut aussi se réactiver selon des conditions précisées par Apple sur son site de support.

Une décision qui peut avoir son aspect pratique, mais reste critiquable : l'utilisateur n'est pas bien informé de cette subtilité. Cela va changer avec iOS 11.2 nous apprend Mac Rumors, puisqu'un message d'alerte sera dorénavant affiché.

Pour rappel, il est toujours possible de couper complètement le Bluetooth et le Wi-Fi, en passant par l'application Réglages.

iOS 11.2 va mieux informer les utilisateurs en cas de coupure du Bluetooth/Wi-Fi
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après avoir étudié 238 propositions provenant des États-Unis, du Canada et du Mexique, le géant de la vente en ligne vient de publier la liste des 20 finalistes. Ce nouveau siège social viendra épauler celui de Seattle.

19 villes se trouvent aux États-Unis et une au Canada : Toronto. Chacun des 20 sites fera désormais l'objet d'une étude plus approfondie afin de sélectionner le vainqueur. La décision devrait être prise cette année selon Amazon.

La société prévoit d'investir plus de 5 milliards de dollars dans son quartier général, qui pourra accueillir jusqu'à 50 000 employés. Si le choix devait être Toronto, ce serait certainement un coup dur pour Donald Trump qui pousse les sociétés américaines à investir massivement dans le pays.

Copié dans le presse-papier !

Depuis maintenant quelques années, les Français de Ledger font parler de leurs produits pensés pour assurer la sécurité des transactions exploitant de la crypto-monnaie. Misant sur des solutions open source et un écosystème qui se veut ouvert, ils proposent notamment la clé Nano S dont nous vous parlions l'année dernière.

Outre ses capacités « crypto », elle supporte des fonctionnalités annexes comme l'U2F, OpenPGP ou encore Windows Hello. Mais avec le succès des crypto-monnaies, c'est bien ces dernières qui ont fait le succès de la société, passant de quelques dizaines de milliers d'unités vendues en 2016 à plus d'un million en 2017, comme elle nous l'a confirmé au CES.

Elle nous avait aussi précisé être en train d'effectuer une levée de fonds, sans pouvoir nous en communiquer les détails. Cela n'aura pas tardé puisque l'on apprend aujourd'hui qu'elle est de 61 millions d'euros (series B), effectuée auprès de Draper Esprit/Venture Network, FirstMark Capital, Cathay Capital et Korelya Capital.

Eric Larchevêque, PDG de Ledger, explique que « ces fonds seront utilisés pour continuer à investir de manière significative dans la R&D, tout en développant nos opérations et en déployant nos équipes à l'échelle mondiale ».

Copié dans le presse-papier !

Après avoir annoncé une mission sur le Bitcoin, Bruno Le Maire organisait une conférence de presse commune avec son homologue allemand Peter Altmaier, l'occasion de revenir sur ce sujet.

« Nous avons les mêmes inquiétudes et nous partageons l'ambition de réguler le bitcoin » affirme le ministre des Finances. « Ces propositions de régulation seront transmises sous forme d'une position commune franco-allemande à nos homologues du G20 » ajoute-t-il.

« Nous avons la responsabilité envers nos citoyens d'expliquer et de réduire les risques » affirme de son côté son homologue allemand.

Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué, Mark Zuckerberg explique qu'il a essayé de récupérer Kenneth I. Chenault depuis des années, et semble désormais y être parvenu.

Il doit apporter son expertise dans le service client, le commerce et la création d'une marque de confiance. Difficile de ne pas aussi y voir une possibilité pour le réseau social de se renforcer dans le paiement et les services bancaires.

Kenneth I. Chenault prendra place au conseil d'administration à partir du 5 février.

Copié dans le presse-papier !

Après avoir été repoussé, le titre arrivera finalement dans un peu plus d'un mois. La Definitive Edition du premier Age of Empires sortira donc le 20 février pour les PC sous Windows 10 (et uniquement cette version).

Accessible à travers le Store, ce jeu en version « dépoussiérée » proposera un support des hautes définitions, une interface revue, des graphismes légèrement améliorés ou encore un pathfinding amélioré.

Toute la partie réseau a bien entendu été remaniée pour faciliter les parties en ligne. Il en coûtera néanmoins 19,99 euros aux intéressés. La précommande sur le Store est déjà proposée depuis un petit moment.

Dans son tweet d'annonce, Microsoft en profite pour signaler l'arrivée d'une bêta fermée permettant de tester le mode multijoueur. Démarrant le 29 janvier, elle nécessite une inscription.