du 16 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Lancée en 2015, l'application permet de contrôler un ordinateur à partir d'un smartphone Android, à partir d'une zone tactile et d'un clavier virtuel.

Elle souffre de problèmes de sécurité assez importants pour qu'Intel décide de la retirer du Google Play Store et réclame sa suppression par les utilisateurs.

Elle est destinée à contrôler certains petits ordinateurs, à l'image des NUC ou des Compute Stick. Elle contient deux failles de haut niveau et une faille critique, ouvrant toutes trois à une élévation de privilèges sur le PC ciblé.

Selon la note d'Intel, cela passe par l'injection de frappes clavier non authentifiées par un attaquant à proximité. Si vous disposez de l'Intel Remote Keyboard, mieux vaut donc le supprimer et opter pour une alternative, comme Unified Remote.

Intel supprime son clavier à distance Android en raison de failles de sécurité
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Alors que la conférence du 9 octobre approche à grands pas (et donc l'annonce des Pixel 3), de nouvelles fuites viennent apporter de l'eau au moulin d'un Google Home avec écran tactile.

Selon MySmartPrice (relayé par Ars Technica), il s'agirait d'une enceinte connectée (proche de la Google Home Max) sur laquelle un écran tactile de 7 pouces aurait été greffé, un peu à la manière d'un Amazon Echo Show. Ce produit porterait le nom de Google Home Hub.

Quelques caractéristiques techniques auraient également fuité : Wi-Fi 802.11ac, Bluetooth et détecteur de luminosité ambiante, pour des mensurations de 178,3 x 118,1 × 67,3 mm.

Pour rappel, Lenovo propose déjà son Smart Display avec Google Assistant, tandis que d'autres se préparent (LG, Sony et Archos par exemple). L'arrivée de Google en personne pourrait leur faire une ombre importante.

Copié dans le presse-papier !

Via sa régie M6 Publicités, le groupe audiovisuel vient d'annoncer avoir pris une participation majoritaire dans la société française qui compte 15 000 influenceurs.

Elle « met en place et pilote des campagnes d’influence au niveau international, et compte parmi ses clients des grands groupes de l’univers du luxe, de la beauté, de la mode, des vins et spiritueux, de la high-tech ou encore de l’automobile » précise le communiqué.

Elle compte aussi une plateforme technologique : Sociaddict. Propriétaire, elle permet de « combiner l’analyse quantitative mais aussi qualitative de la base de données d’influenceurs de Ctzar, afin de piloter en temps réel les résultats des campagnes ».  

Copié dans le presse-papier !

Le constructeur japonais marche sur les traces de Nintendo et ses consoles rétro, les Nintendo Classic Mini, avec la PlayStation.

45 % plus petit que l'originale, cet appât à trentenaires nostalgiques inclura 20 jeux dont seuls cinq sont listés pour le moment : Final Fantasy VII, Jumping Flash!, Ridge Racer Type 4, Tekken 3 et Wild Arms. Il sera fourni avec deux manettes.

Copié dans le presse-papier !

Le groupe de fabricants automobiles explique avoir signé « un accord pluriannuel mondial de partenariat avec Google ».

Ainsi, les véhicules vendus par l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi « sur la plupart des marchés utiliseront Android », à partir de 2021. Chaque fabricant aura par contre la possibilité de développer « sa propre interface et des fonctionnalités uniques sur la base de cette plateforme commune ».

Les clients auront ainsi accès aux applications du géant du Net, dont Maps, Google Assistant ainsi que les « applications automobiles de Google Play Store », sans plus de détail.

Ce partenariat s'inscrit dans le cadre du plan « Alliance 2022 » des trois fabricants. Il vise pour rappel à lancer 12 nouveaux modèles 100 % électriques et développer des technologies de conduite autonome.

Copié dans le presse-papier !

24 heures seulement après la publication des versions finales pour tous ses appareils compatibles, Apple enchaîne avec les bêtas des premières mises à jour d’ampleur.

On ne connaît pas encore vraiment la liste des nouveautés, mais on sait déjà que les appels de groupe FaceTime font bien partie du menu. Pour rappel, ils avaient été promis pour iOS 12 et peuvent gérer jusqu’à 32 personnes en vidéo.

Par ailleurs, des développeurs ont fouillé dans le code et ont trouvé des signes d’un support de Face ID en mode paysage. Un signe supplémentaire que de nouveaux iPad se prépareraient, la rumeur voulait que les prochains modèles Pro adoptent le design iPhone X : bordures fines et suppression du bouton Accueil.

Ces premières préversions ne sont pour l’instant disponibles que pour les développeurs. Il faut toujours attendre un peu avant que le grand public en profite, via le programme Apple Beta. Ceux qui viennent de passer cependant en mouture iOS 12 n’auront peut-être pas envie de replonger tout de suite dans les tests.