du 14 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

La conférence SC17, consacrée aux solutions serveur, se déroule actuellement à Denver. L'occasion pour les constructeurs de partager leur vision du marché, expliquer en quoi leurs produits constituent l'avenir de l'informatique, et lancer des communiqués sur leur position dans le Top 500.

Mais Intel a de son côté publié un billet de blog qui nous annonce… la fin d'un produit qui n'avait pas encore été mis sur le marché : Knights Hill.

Il s'agissait de la prochaine évolution des cartes Xeon Phi, nées des cendres du projet Larrabee. Intel a décidé de la remplacer par « une nouvelle plateforme et une nouvelle micro-architecture pensées pour l'Exascale ».

Pour rappel, cette échelle désigne les systèmes capables d'effectuer un trillion, ou un milliard de milliards d'opérations par seconde (exaFLOPS). Il s'agit de la nouvelle frontière que veulent vaincre les géants du secteur, qui se donnent pour cela quelques années.

On ne sait pas encore si Intel mise sur son futur GPU et les travaux qui devront être menés par l'équipe de Raja Koduri, fraîchement débarqué du Radeon Technologies Group d'AMD. Mais avec Altera, Nervana et les autres acquisitions récentes du géant américain, on peut s'attendre à ce qu'il nous réserve quelques surprises pour les années à venir.

Intel mise sur l'Exascale, mais plus sur les Xeon Phi
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après avoir été repoussé, le titre arrivera finalement dans un peu plus d'un mois. La Definitive Edition du premier Age of Empires sortira donc le 20 février pour les PC sous Windows 10 (et uniquement cette version).

Accessible à travers le Store, ce jeu en version « dépoussiérée » proposera un support des hautes définitions, une interface revue, des graphismes légèrement améliorés ou encore un pathfinding amélioré.

Toute la partie réseau a bien entendu été remaniée pour faciliter les parties en ligne. Il en coûtera néanmoins 19,99 euros aux intéressés. La précommande sur le Store est déjà proposée depuis un petit moment.

Dans son tweet d'annonce, Microsoft en profite pour signaler l'arrivée d'une bêta fermée permettant de tester le mode multijoueur. Démarrant le 29 janvier, elle nécessite une inscription.

Copié dans le presse-papier !

Alors que la nouvelle génération de puces Ryzen n'est pas attendue avant encore quelques mois, les premières fuites commencent à confirmer les caractéristiques de certains modèles.

Ce serait le cas du Ryzen 5 2600 si l'on en croit cette fiche des résultats de SiSoftware, qui évoque un modèle ZD2600BBM68AF_38/34_Y avec 6 cœurs, 12 threads, une fréquence nominale de 3,4 GHz, un cache L2 de 6x 512 ko et un cache L3 de 2x 8 Mo.

Difficile de spéculer sur ses performances pour le moment, puisque l'on ne sait pas s'il s'agit d'un modèle définitif ou non. AMD a indiqué que sa nouvelle génération devrait notamment apporter des fréquences de fonctionnement plus élevées.

On devrait en apprendre un peu plus dans les semaines à venir, le lancement étant attendu pour le second trimestre.

Copié dans le presse-papier !

La messagerie instantanée explique que cette nouvelle application doit « faciliter la réponse des entreprises à leurs clients, en séparant les messages professionnels des messages personnels par exemple et en créant une présence officielle sur WhatsApp ».

Disponible sur Android uniquement pour l'instant (et via la version Web), WhatsApp Business propose des profils professionnels précisant l'activité, l'adresse physique ou encore le site Internet, des messages d'accueil, d'absence ainsi que des réponses automatiques, des statistiques, etc.

Des comptes vérifiés pourront arriver dans un second temps, lorsque le service aura vérifié que le numéro de téléphone correspond bien à celui de l'entreprise. Pour le moment, il n'est disponible qu'en Indonésie, en Italie, au Mexique, au Royaume-Uni et aux États-Unis. D'autres pays suivront dans les semaines qui viennent. Rien n'est précisé pour iOS.

Copié dans le presse-papier !

La plateforme de streaming tire un trait sur I Love Dick, One Mississippi et Jean-Claude Van Johnson (alors que cette dernière n'a qu'un mois). C'est du moins ce que rapportent Variety et Deadline citant des sources proches du dossier.

Toujours selon nos confrères, ces annulations seraient la partie visible d'un changement en profondeur dans la stratégie d'Amazon Video.

La plateforme souhaiterait s'orienter vers des séries plus grand public avec de fortes audiences (au détriment de productions indépendantes et plus confidentielles)… et ainsi venir jouer sur les plates-bandes de Netflix ?  

Copié dans le presse-papier !

Pour sortir du seul cadre du streaming, le service de vidéo d'Amazon dédié au jeu vidéo lance Video Producer, une série d'outils destinés à étendre les capacités des vidéastes.

La première fonctionnalité présentée ouvre la voie à l'organisation d'une avant-première pour une nouvelle vidéo. La seconde, et dernière pour le moment, permet de rediffuser à l'antenne des moments choisis, habituellement réservés à l'onglet des vidéos à la demande d'une chaine.

Les avant-premières, diffusions classiques et rediffusions seront distinguées par le contenu du macaron « En direct » en surimpression de l'image. L'avant-première sera imposée à tout envoi de nouvelle vidéo. Une telle diffusion empêchera le passage en direct à son lancement, obligatoirement programmé. Il sera aussi impossible de passer en direct une fois une avant-première débutée.

D'autres fonctions sont promises pour la suite, sans détail pour le moment.