La conférence SC17, consacrée aux solutions serveur, se déroule actuellement à Denver. L'occasion pour les constructeurs de partager leur vision du marché, expliquer en quoi leurs produits constituent l'avenir de l'informatique, et lancer des communiqués sur leur position dans le Top 500.

Mais Intel a de son côté publié un billet de blog qui nous annonce… la fin d'un produit qui n'avait pas encore été mis sur le marché : Knights Hill.

Il s'agissait de la prochaine évolution des cartes Xeon Phi, nées des cendres du projet Larrabee. Intel a décidé de la remplacer par « une nouvelle plateforme et une nouvelle micro-architecture pensées pour l'Exascale ».

Pour rappel, cette échelle désigne les systèmes capables d'effectuer un trillion, ou un milliard de milliards d'opérations par seconde (exaFLOPS). Il s'agit de la nouvelle frontière que veulent vaincre les géants du secteur, qui se donnent pour cela quelques années.

On ne sait pas encore si Intel mise sur son futur GPU et les travaux qui devront être menés par l'équipe de Raja Koduri, fraîchement débarqué du Radeon Technologies Group d'AMD. Mais avec Altera, Nervana et les autres acquisitions récentes du géant américain, on peut s'attendre à ce qu'il nous réserve quelques surprises pour les années à venir.

Intel mise sur l'Exascale, mais plus sur les Xeon Phi
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Facebook vient d'annoncer la mise en ligne d'une application dédiée à une communauté qu'elle veut chouchouter dans le cadre de sa bataille avec YouTube : les créateurs de contenu.

Elle a donc décidé de leur dédier cet outil leur permettant de proposer plus facilement des vidéos ou des directs, mais aussi d'accéder à des fonctionnalités communautaires ou aux statistiques plus directement. Une manière également de mieux séparer l'usage de Facebook, qui peut être personnel, de leur activité professionnelle.

L'application est pour le moment proposée uniquement sur iOS, Android sera concerné dans les prochains mois précise l'équipe. En attendant, un site regroupe des guides et conseils à destination de ces créateurs, qui peuvent aussi rejoindre un groupe Facebook spécifique.

Copié dans le presse-papier !

Ce matin (tôt), Tesla tenait sa conférence de presse afin de présenter son poids lourd, ainsi qu'une nouvelle voiture électrique capable de passer de 0 à 60 mph (96 km/h) en moins de deux secondes.

Comme prévu, Tesla Semi est un camion électrique... surprenant à plus d'un titre. En effet, à vide il est capable de passer de 0 à 60 mph en 5 secondes, contre 20 secondes avec 36 tonnes de chargement. Le fabricant annonce une autonomie de 800 km sur autoroute.

Le Semi n'a pas de boîte de vitesse (logique pour un véhicule électrique) et dispose d'un système de freinage « régénératif » avec une durée de vie « quasi infinie » ; on demande à voir.

Elon Musk applique un principe qu'il connaît bien : la réutilisation. Ainsi, les moteurs de chaque roue sont ceux de la Model 3, idem pour les poignées de portes et certainement d'autres éléments. Bien évidemment, la cabine de pilotage est bardée d'électronique, avec un Autopilot évidemment.

La production devrait débuter fin 2019. Pas de tarif pour le moment.

De son côté, le Roadster est une nouvelle version de sa voiture de sport électrique. Ses performances sont impressionnantes sur le papier avec près de 1 000 km d'autonomie et une vitesse maximale de 400 km/h… et « ce ne sera que le modèle de base » lâche Elon Musk.

Sa commercialisation est prévue pour 2020 à partir de 200 000 dollars. Les 1 000 premiers exemplaires « Founder Serie » sont proposés à 250 000 dollars pièce.

Dans les deux cas, un système de réservation en ligne est disponible dès à présent.

Copié dans le presse-papier !

C'est en tout cas l'annonce faite par Robin Li, le patron du moteur de recherche chinois, lors d'une conférence à Pékin. Ce véhicule sera réalisé en partenariat avec le fabricant de voitures King Long, comme le rapporte Gasgoo.

Il s'agira pour commencer d'un minibus, sans plus de détails pour le moment. Baidu prévoit ensuite de commercialiser d'autres véhicules avec les constructeurs JAC et BAIC en 2019, puis Chery en 2020.

Pour rappel, la France est bien en retard sur la question des voitures autonomes. Il y a trois semaines, Mounir Mahjoubi annonçait en effet qu'il allait « nommer une personne en charge de mener une réflexion au cours des prochains mois ».

Copié dans le presse-papier !

Le constructeur se prépare pour la 5G et annonce sa gamme de modems XMM 8000. Ils prendront en charge les bandes en dessous des 6 GHz, ainsi que les fréquences millimétriques.

Le premier représentant est le XMM 8060 qui pourrait arriver dans des terminaux mobiles dès la mi-2019 selon le fondeur. En plus de la 5G, il prend également en charge la 4G, 3G et 2G. Nous n'avons par contre pas plus de détails sur ses caractéristiques techniques.

Intel en profite pour annoncer un nouveau modem 4G (LTE catégorie 19), le XMM 7660, qui vient se placer au-dessus du XMM 7560 annoncé au MWC de Barcelone. Le fabricant annonce un débit descendant de 1,6 Gb/s, il équipera des terminaux mobiles commercialisés en 2019 précise Intel.

Copié dans le presse-papier !

Petit à petit, les fonctionnalités de l’application glissent vers la version web, surtout mobile. Sur cette dernière, on peut maintenant prendre une photo ou en sélectionner une dans la photothèque pour l’ajouter à une Story.

L’éditeur n’en parle pas dans son communiqué, mais les Stories sont également consultables sur ordinateur. Notez cependant dans les deux cas qu’il est impossible d’envoyer un message lors de la consultation des Stories, pour la bonne raison que la version web ne gère toujours pas les messages privés.

Autre ajout : la sauvegarde. En bas à droite de chaque photo dans le flux, les utilisateurs ont petit fanion pour mettre le contenu de côté, afin de pouvoir le revisionner plus tard. Là encore, la fonctionnalité apparaît sur mobile et ordinateur.