du 21 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Annoncé en janvier, ce produit est présenté comme une « solution de Gaming VR ». Ce serait réducteur vu le potentiel de la machine, qui se veut à la fois compacte (221 x 142 x 39 mm), tout en étant équipée d'un processeur Kaby Lake G et une Radeon Vega M.

Lors de l'IT Partners, Intel la présentait sur son stand. Elle semblait tenir ses promesses en termes de chauffe et de silence, mais il faudra vérifier ce qu'il en est sur un modèle commercial dans des conditions plus classiques.

Ce sera d'autant plus important que les performances promettent d'être à la hauteur, étant donnée la puissance disponible, surtout graphique. 20 ou 24 groupes d'unités sont en effet intégrés, contre 8 ou 11 pour les déjà très intéressants Ryzen 3 2200G et Ryzen 5 2400G d'AMD (voir notre test).

Une présentation plus formelle de cette machine doit avoir lieu d'ici la fin du mois, la disponibilité étant attendue pour le mois d'avril à partir de 800 euros pour un modèle nu, auquel il faudra ajouter de la mémoire et du stockage. Pour rappel, deux versions seront proposées : les NUC8i7HVK et NUC8i7HNK. Ils se distinguent uniquement par le processeur utilisé, la différence étant surtout la partie graphique intégrée (voir le comparatif).

Pour le reste, il s'agit d'un modèle haut de gamme avec duo de connecteurs M.2 et gestion du RAID pour le stockage, multitude de ports Thunderbolt 3, USB 3.x, HDMI 2.0a et DisplayPort 1.3, deux ports réseau Gigabit, Wi-Fi 802.11ac et Bluetooth 4.2. Tous les détails sont disponibles par ici.

Intel dévoile la carte mère de son NUC Hades Canyon, qui arrive sur le marché français
chargement Chargement des commentaires...