du 25 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Intel bat des records en 2018 et veut en faire autant en 2019

Intel a présenté cette nuit ses résultats pour le quatrième trimestre et l'ensemble de l'année dernière. Le fondeur y apparaît en forme, avec un chiffre d'affaires trimestriel de 18,7 milliards de dollars, en hausse de 9 % sur un an. Sa marge s'est toutefois un peu réduite, passant de 63.2 % à 60.2 %, pour un bénéfice net de 5,2 milliards de dollars.

Sur l'ensemble de l'année, les revenus sont en hausse de 13 % par rapport à 2017, à 70,8 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 21,1 milliards de dollars, en hausse de 28 % hors évènements exceptionnels.

Concernant le segment des PC, Intel profite assez largement de la hausse de ses prix de vente (+6 % en moyenne sur les portables, +13 % sur les fixes) pour compenser l'érosion de ses volumes de ventes (-2 % sur un an).

Du côté des datacenters, les revenus sont en hausse de 20 % sur un an, avec cette fois une hausse conjointe des volumes et des prix de vente moyens. À noter que l'entreprise signale des commandes moins importantes que prévu en Chine. Sans ces vents contraires, le bilan aurait donc été meilleur.

Les prévisions du fondeur signalent d'ailleurs que ses difficultés en Chine devraient se poursuivre cette année, notamment en raison du bras de fer douanier avec les États-Unis. Le chiffre d'affaires pourrait même reculer en 2019 si l'on y ajoute les effets de la baisse des prix de la mémoire NAND. Les marges et le bénéfice devraient toutefois encore grimper. Une vision qui ne plaît guère aux investisseurs.

Après l'annonce de ces résultats, le cours de l'action Intel a chuté de 7,1 %, ramenant l'entreprise à sa valorisation d'il y a tout juste un an. Pendant ce temps, AMD et NVIDIA ont vu leur cours bondir de 5 %.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Quelques semaines après la mise en ligne d'iOS 13, Microsoft passe aussi du côté obscur de la force avec ses applications de bureautique, comme l'a repéré WCCFtech. La bascule s'effectue en fonction du thème en cours dans iOS 13.

Sur l'App Store, les notes de version des applications Word, Excel et PowerPoint n'en font pas mention et indiquent simplement : « Choisir votre destination : utilisez la commande Déplacer pour déplacer facilement vos fichiers cloud d’un dossier à un autre ».

Sur OneNote par contre, ce changement est précisé : « Ménagez vos yeux grâce au mode Sombre : Activez le mode sombre dans les environnements peu éclairés ou si vous souhaitez améliorer la lisibilité de l’interface utilisateur OneNote et de vos notes ».

Copié dans le presse-papier !

Dans ses annonces hier soir, le moteur de recherche, centré sur le respect de la vie privée, a présenté plusieurs nouveautés, dont un thème sombre remanié pour mieux s’accorder avec celui des navigateurs, désormais courant. Il détectera d’ailleurs quel thème est utilisé pour basculer automatiquement.

La recherche s’améliore également avec quelques ajouts, notamment l’important « L’année dernière » pour les filtres de recherche, qui permet de n’afficher que les résultats datés de l’année écoulée.

Enfin, pour répondre aux plaintes sur les lenteurs du service en Inde, DuckDuckGo annonce qu’un nouveau serveur a été installé dans le pays. Les utilisateurs concernés devraient constater une hausse notable des performances.

Copié dans le presse-papier !

Disponible depuis longtemps outre-Atlantique (et dans d'autres pays), ce service est désormais accessible en France depuis hier, directement dans l'interface de Prime Video.

Contre un abonnement mensuel de 1,99 à 9,99 euros (en plus de l'accès au service de streaming), vous avez accès à des chaînes supplémentaires.

Starzplay, Geo Televison, MGM, TFou Max, Gulli Max, Action Max, Mubi, AutoMoto, Toute l'Histoire, Mon Science & Vie Junior, Crime District, Hopster, Canal J et Mezzon sont actuellement proposées.

D'autres contenus seront prochainement ajoutés promet Amazon.

Copié dans le presse-papier !

Cet été, nous apprenions que la trilogie des sœurs Wachowski allait avoir droit à une suite, avec Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss dans leurs rôles respectifs. Lana Wachowski sera aux commandes.

Variety affirme aujourd'hui que Neil Patrick Harris (How I Met Your Mother) sera au casting, sans plus de détails pour l'instant. Il y a quelques jours, c'était la présence de Yahya Abdul-Mateen II (Black Manta dans Aquaman) qui était annoncée.

Copié dans le presse-papier !

Après la conférence Made by Google d'hier après-midi, iFixit a publié un billet de blog pour revenir sur certaines affirmations du géant du Net, qui l'ont visiblement troublé.

En plus des annonces de produits sur lesquelles nous reviendrons prochainement, le géant du Net a mis en avant son « écoresponsabilité » sur la conception et l'expédition de ses produits, avec un billet de blog en complément.

« 100 % des produits Nest lancés en 2019 sont fabriqués à partir de plastiques recyclés. L'expédition de ces produits, ainsi que de tous les autres Made by Google, de chez nous à chez vous, est désormais 100 % neutre en carbone ». Il y est aussi question des investissements conséquents dans les énergies renouvelables

Des changements qui vont dans le bon sens pour iFixit, mais qui ne doivent pas cacher une autre réalité : la possibilité de réparer les produits et leur recyclage en fin de vie. Or, Google met en avant une « construction sub-millimétrique » sous la forme d'un « origami complexe » pour ses écouteurs Pixel Buds, tandis que les manettes pour Stadia « n'ont pas de vis visible ». Des points qui laissent présager une réparation complexe. 

« En d’autres termes, l’effort de durabilité publique de Google implique de dépenser de l’argent, dont ils disposent en quantité, pour gérer des usines à énergie propre et acheter du plastique recyclé », affirme iFixit.

Mais, toujours selon nos confrères, « ce qui sort de l’usine est un appareil complexe qu’il est difficile de réparer ou de recycler de manière responsable ». Des points sur lesquels ils encouragent donc Google à travailler.