du 13 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Intel annonce que son premier GPU sortira en 2020

Cette année devrait être intéressante à plus d'un titre puisque de nombreuses nouvelles générations de produits sont attendues. Ce sera également le cas de la première carte graphique « Next Gen » du géant de Santa Clara.

Une annonce qui intervient tôt, alors que les dernières rumeurs évoquaient une mise sur le marché d'ici plusieurs années. Intel veut sans doute préparer le terrain, mais aussi montrer une certaine confiance en affichant des plans à long terme. Ce qui n'est pas forcément un gage de réussite.

On se souvient ainsi que Raja Koduri, en charge de ce projet et précédemment chez AMD, avait beaucoup communiqué (de manière assez enthousiaste) sur les Radeon RX Vega… avec le résultat que l'on connaît.

Intel n'en dit pas plus, le lien de son annonce renvoyant simplement vers celle de la nomination de Koduri. On ne sait donc pas quel niveau de performances est visé, quel marché, ou quel niveau de prix.

À défaut d'IDF en septembre, nous devrions en apprendre un peu plus à l'occasion des prochains CES et Computex, mais aussi lors de conférences plus spécialisées.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Comme chaque trimestre, la société propose un récapitulatif des soucis rencontrés avec ses disques durs. Les statistiques sont intéressantes puisqu'elles portent sur plus de 97 000 HDD de quatre fabricants.

Sur le troisième trimestre, les derniers 3 To ont tiré leur révérence, remplacés par des 12 To HGST. Des modèles de 4 et 6 To sont également remplacés par des 12 To, expliquant pourquoi la société arrive à une capacité de 40 Po de plus avec 584 disques de moins.

Le taux de panne annuel (lire cette actualité pour les explications) global est de 1,27 %, avec trois séries sortant du lot : les WD60EFRX de WD (6 To) à 4,64 %, les ST600DX000 de (6 To) à 1,86 % et les ST12000NM007 (12 To) à 1,29 %.

Copié dans le presse-papier !

C'est un sujet qui fait débat de manière récurrente, souvent à la faveur de nouvelles solutions mises en place par les boutiques et leurs prestataires (voir notre analyse).

La CNIL vient de son côté de publier un nouveau rappel des règles pour « les dispositifs utilisés pour élaborer des statistiques agrégées et anonymes à partir de données personnelles telles que l’identifiant d’un téléphone ».

La Commission y détaille deux cas principaux : si les données sont anonymisées à bref délai (dans les minutes suivant leur collecte) et si les données sont immédiatement pseudonymisées puis anonymisées ou détruites au bout de 24h. Elle revient ensuite sur les autres cas.

Un rappel salutaire, quelques mois après l'entrée en vigueur du RGPD, notamment sur des points comme l'information du client et la collecte de son consentement. Il faudra également veiller à bien faire la différence entre l'anonymisation des données et leur simple pseudonymisation.

Copié dans le presse-papier !

Désormais, lorsque vous effectuez une recherche avec les mots clés « ev charging » ou « EV charging stations », l'application vous indiquera celles se trouvant à proximité.  

Des détails comme le nombre d'emplacements, la vitesse de charge et le type de connecteurs sont également de la partie, à côté d'éventuelles photos d'autres utilisateurs.

De leur côté, les entreprises ont la possibilité de donner ses informations à Maps pour les restituer ensuite aux utilisateurs.  

Cette fonctionnalité est disponible sur Android et iOS, elle arrivera sur les ordinateurs dans les prochaines semaines. Pour le moment, les stations de charge de Tesla, Chargepoint, SemaConnect, EVgo, Blink, Chargemaster, Pod Point et Chargefox sont prises en charge.

Copié dans le presse-papier !

Il ne faut pas confondre cette initiative avec les clés de sécurité Titan, qui ne sont que des produits chinois dont le logo a été changé. Ici, il s'agit d'un produit « pensé et fabriqué » par le géant américain, intégré à ses derniers Pixels.

Il s'agit en réalité de sa seconde génération de puce dédiée à la sécuritée, dérivée de celle utilisée dans ses serveurs et adaptée à l'univers mobile, notamment via sa faible consommation. A la manière du standard TPM, elle doit protéger de nombreux aspects du fonctionnement d'un smartphone : boot, chiffrement, éviter les altérations, etc.

Dans la pratique, elle repose sur un processeur ARM Cortex-M3 avec 64 ko de mémoire. Son fonctionnement est détaillé par ici.

Copié dans le presse-papier !

Le magazine allemand Wirtschaftswoche, repris par TechCrunch, explique que l'Autorité fédérale de supervision financière (BaFin) a ouvert une enquête sur la néo-banque après avoir été informée que des clients avec de fausses cartes d'identité ont pu ouvrir un compte. Nos confrères ajoutent que ce détournement serait relativement simple.

Interrogé par TechCrunch, Valentin Stalf, directeur général de N26 s'explique : « une ou deux personnes ont réussi à obtenir un faux document d'identité. Et nous l'avons détecté plus tard. Malheureusement, nous ne l'avons pas fait en temps réel ».

Il précise qu'il ne s'agit pas d'un problème généralisé et que toutes les banques sont confrontées au même souci. Il affirme que N26 respecte dans tous les cas les réglementations en vigueur.