du 26 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Fin décembre, la 3GPP validait cette technologie, également appelée Non-Standalone 5G (NSA 5G). Il s'agit d'une première étape vers la 5G, mais avec un cœur de réseau en 4G (voir notre analyse).

Aujourd'hui, Intel annonce « avoir réussi les premiers tests "over-the-air" au monde sur l'interopérabilité et le développement 5G (IODT) basé sur la Release 15 NSA ». Les essais ont été réalisés avec la station de base commerciale 5G de Huawei, la plateforme de mobile d'Intel et le réseau de l'opérateur allemand.

Ils se sont déroulés sur la bande C (3,4 à 4,2 GHz), sans plus de précision. « Ce test est une étape cruciale vers le lancement commercial complet des solutions 5G basées sur des solutions Intel, capables de prendre en charge des milliards d'appareils connectés d'ici 2019 » explique le fondeur.

Intel, Deutsche Telekom et Huawei réalisent des tests sur la « Non-Standalone 5G »
chargement Chargement des commentaires...