du 10 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Installation de Kodi bloquée sur des TV Sony : le fabricant évoque un bug logiciel… sans convaincre

Depuis plusieurs mois, on retrouve sur le forum de l'application multimédia et multiplateforme des messages d'utilisateurs indiquant qu'ils n'arrivent pas à installer l'application Kodi sur leur TV sous Android.

Les versions avec Oreo semblent concernées. « Kodi fonctionne sur une NVIDIA SHIELD qui est également sous Oreo. Si Kodi ne fonctionne pas sur un téléviseur Sony, c'est Sony qui déconne », lâche Martijn Kaijser, responsable du développement de Kodi (ex-XBMC), sur les forums.

La semaine dernière, Kodi a publié un tweet pour « féliciter » Sony d'« empêcher activement ses clients d'installer Kodi sur leur nouvelle télévision Android ». L'éditeur suggérait au passage d'acheter une autre marque.

Interrogé par TorrentFreak, Sony est finalement sortie du silence : « Après un examen plus approfondi du problème, nous avons découvert un problème logiciel qui classait incorrectement Kodi en tant qu’objet du noyau. Nous travaillons sur un correctif pour ce problème à inclure dans notre prochaine mise à jour logicielle ».

Cette explication ne convainc pas vraiment le développeur Peter Frühberger. Il explique en effet qu'un APK (pas Kodi) avec le même PACKAGE_ID cause le même problème sur les TV Sony. « Pour être honnête [...], cela semble vraiment, vraiment étrange. Je doute de cette explication, mais si c’est vrai, leur classificateur est vraiment mauvais », ajoute-t-il.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

L'Agence spatiale européenne avait commandé un sondage sur la perception par le public de ses activités. 5 000 personnes de France, d'Allemagne, du Royaume-Uni, d'Espagne et d'Italie ont été interrogées.

Trois principaux usages ressortent du sondage : « mieux comprendre l’Univers, observer notre propre planète, par exemple les effets du changement climatique, et la capacité à rendre plus facile la vie sur Terre, par exemple dans les secteurs des transports ou des communications ».

Une portion plus faible pense que les activités spatiales peuvent aussi nous protéger des dangers de l'espace, mais ils sont une large majorité à penser que cela devrait être une priorité.

Point intéressant pour l'ESA : les personnes « surestiment de manière significative le coût des activités spatiales pour les finances publiques de leurs pays respectifs. Très peu de personnes ont estimé correctement ce coût, qui est d’environ 10€ par an et par citoyen dans les pays concernés par le sondage ».

« En moyenne, les Européens ont estimé à 245 euros par an et par citoyen le coût des activités spatiales, soit plus de vingt fois le montant réel », explique l'Agence spatiale européenne.

Copié dans le presse-papier !

La société explique que seul le client Android est concerné par ce bug (pas iOS ni la version web). Si vous avez coché l'option « protégez vos tweets » et que vous avez effectué des changements dans les paramètres de votre compte (l'email par exemple), alors vos tweets ont pu être rendus publics.

L'éditeur donne peu de détails et précise simplement que le problème pouvait survenir entre le 3 novembre 2014 et le 14 janvier 2019, date à laquelle le bug a été éradiqué.

Les utilisateurs touchés sont informés et l'option pour protéger les tweets réactivée si besoin. Dans tous les cas, un passage dans les paramètres de confidentialité et sécurité de votre compte ne peut pas faire de mal.

Copié dans le presse-papier !

Alors qu'Oppo vient d'en annoncer un 15 fois plus grand (mais sans donner de dimensions précises), Xiaomi lui emboîte le pas par l'intermédiaire de son président et cofondateur Lin Bin.

Selon une publication Weibo repérée par The Verge, le capteur mesurerait 25 x 50 mm. Selon le dirigeant, ce nouveau capteur peut sortir de veille et déverrouiller le smartphone en un clic.

Rien n'est par contre précisé concernant l'arrivée de ce capteur dans un smartphone Xiaomi (ou un autre).

Copié dans le presse-papier !

Cette nouvelle mouture se veut plus simple à utiliser à son premier démarrage, avec des éléments guidant l'utilisateur en lui suggérant des actions. Jetbrain Webstorm est désormais reconnu comme un éditeur tiers.

En cas de tentative de commit sur des fichiers de plus de 100 Mo, une alerte sera affichée, renvoyant vers l'utilisation de Git LFS s'il n'est pas installé.

Copié dans le presse-papier !

Le revendeur explique que sa filiale France Billet, spécialisée de la billetterie culturelle et loisirs, devrait croquer son concurrent, lui apportant « une offre complémentaire de billetterie sur le marché du last minute ».

Le montant de la transaction n'est pas précisé. Fnac Darty espère finaliser ce rachat durant le premier trimestre de l'année.