du 20 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Le groupe présidé par Xavier Niel a annoncé ce matin avoir acquis 31,6 % du capital d'eir, l'opérateur historique irlandais, en échange de 320 millions d'euros. Eir est actuellement le 1er opérateur local sur le marché fixe, et le troisième larron sur le mobile, au sein de marchés à plus de quatre acteurs.

Cet investissement se fait aux côtés de NJJ, le fond personnel de Xavier Niel, au sein d'une holding commune créée pour l'occasion. À elles deux, Iliad et NJJ disposent de 64,5 % du capital. Iliad dispose d'une option pour racheter en 2024 80 % des parts détenues par NJJ (soit 26,4 % du capital). Le prix de cette future transaction est déjà établi : il sera inférieur de 12,5 % à la valeur « juste » définie par plusieurs analystes.

Dans une conférence dédiée aux analystes, Illiad précise qu'elle ne prendra aucune décision opérationnelle dans eir, expliquant qu'il ne s'agit pour l'instant que d'un investissement financier. Le groupe disposera toutefois de sièges au conseil d'administration de l'opérateur. Il est à noter que l'entreprise a voté sa participation à cette opération en l'absence de Xavier Niel.

Pour justifier ce montage, le groupe de Xavier Niel explique avoir voulu limiter son endettement, afin de pouvoir maintenir ses investissements en France, notamment sur son réseau mobile et la fibre. Aucune synergie n'est prévue entre eir et Iliad.

Iliad et NJJ (Xavier Niel) s'unissent pour croquer 64,5 % de l'opérateur irlandais eir
chargement Chargement des commentaires...