du 03 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Iliad : Free perd des abonnés fixes et mobiles, revenus en hausse, mais le résultat net plonge de 60,8 %

Au second trimestre de l'année, le FAI annonce avoir recruté 172 000 clients en fibre, et revendique ainsi la couronne face à ses concurrents : 161 000 pour Orange, 95 000 pour SFR et 82 000 pour Bouygues Telecom, selon les chiffres de Free.

Ces chiffres ne doivent cependant pas cacher une autre réalité : 15 000 clients ont été perdus sur le fixe en trois mois. Ils sont désormais 6 396 000 au 30 juin, au lieu de 6 411 000 au 31 mars.

Sur le mobile, c'est la même situation :  Free se vante de gagner 70 000 abonnés sur son forfait 4G, mais en perd 147 000 sur celui à 2/0 euros, soit une perte sèche de 77 000 en trois mois. Iliad se rassure en affirmant que « les pertes d’abonnés se sont concentrées sur les forfaits à faible ARPU (forfait voix 2 euros par mois et forfaits fixes sous promotion agressive) ». En Italie par contre, les recrutements vont bon train : 532 000 clients de plus, soit 3 841 000 abonnés.

Côté finances, le chiffre d'affaires du groupe est en hausse de 7,9 % à 2,486 milliards d'euros pour le premier semestre… la croissance provenant de l'Italie. En France, les revenus ne grimpent que de 0,7 % à 2,309 milliards d'euros.

Dans le détail, le fixe est en baisse de 1,5 % à 1,312 milliards d'euros, contre 3,7 % de mieux sur le mobile à 997 millions d'euros. Le FAI annonce la « fin de la dépendance aux offres très promotionnelles ». Pour rappel, il proposait pendant un temps des forfaits mobile à moins de 1 euro par mois et moins de 5 euros sur le fixe. Désormais, les deux sont entre 9 et 10 euros par mois lors des promotions. 

Le résultat opérationnel courant est de 243 millions, contre 406 millions un an auparavant (soit une baisse de 40 %). C'est encore pire dans le cas du résultat net (60,8 % de baisse) : 91 millions au lieu de 232 millions. Le ratio d'endettement gagne un point pour arriver à 2,8x. Tous les documents financiers sont disponibles par ici.

Enfin, le FAI annonce être entré en négociations exclusives avec InfraVia (fonds d’infrastructure français) « afin de mettre en place un partenariat visant à accélérer le déploiement de la fibre optique (FTTH) dans les zones de moyenne et faible densité en France (soit environ 26 millions de lignes) via une société dédiée »… mais aussi à récupérer des fonds.  

« Iliad a créé une société dédiée à la gestion active des lignes fibres qui assurera notamment l’acquisition et l’exploitation des tranches de co-financement FTTH du Groupe dans les zones concernées. Free transfèrerait à cette société les contrats de cofinancement existants et environ un million de prises déjà déployées et cofinancées. Le Groupe cèderait 51 % de cette société à InfraVia sur la base d’une valeur d’entreprise d’environ 600 millions d’euros ». 

Cette société proposera à Free un contrat de très long terme, mais pourra également développer des partenariats avec des opérateurs tiers. Pour rappel, l'Autorité de la concurrence vient de donner son feu vert à Free pour la vente des pylônes à Cellnex, une opération permettant à terme de récupérer deux milliards d'euros. 

chargement Chargement des commentaires...