du 15 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Annoncé en septembre, ce smartphone dispose d'Android 10 et de la surcouche EMUI maison, mais pas des services Google à cause de l'embargo américain, mais cela ne change certainement rien dans le cas d'iFixit qui ne s'occupe de la réparabilité.

Plusieurs points positifs sont relevés suite à cette mise à nue : « Presque tous les composants sont modulaires et se remplacent individuellement. Seules des vis cruciformes standard ont été utilisées ». 

Par contre, « la batterie est munie de languettes d'extraction et on y accède après avoir retiré la coque arrière, le châssis en plastique et quelques nappes », et surtout : « les vitres frontale et arrière doublent le risque de casse, en plus de compliquer et de rallonger toute réparation ».

Note finale : 5 sur 10.

iFixit démonte le Mate 30 Pro de Huawei, qui obtient la moyenne (5 sur 10)
chargement Chargement des commentaires...