du 11 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Depuis hier, le web s’est enflammé suite à une actualité de Business Insider indiquant qu’IBM aurait signé avec Slack pour ses 350 000 employés. En fait, la situation est plus compliquée et l'entreprise a publié un communiqué rectifiant certains points.

Il précise qu'« IBM est le plus gros client de Slack depuis plusieurs années et a étendu son utilisation de Slack au cours de cette période. Slack ne met pas à jour ses prévisions financières ». 

Un partenariat qui ne date donc pas d’hier. En juin 2019, Slack affirmait d'ailleurs dans un communiqué que 165 000 employés d'IBM utilisaient déjà ses services.

Malgré tout, cette annonce d’un « nouveau » partenariat avec IBM a eu des conséquences en bourse : l’action de Slack a grimpé de 17 % sur la journée d’hier pour redescendre de 7 % après la clôture.

Le cours est ainsi passé de 23 dollars vendredi à plus de 27 dollars lundi pour retomber à 24,6 dollars après le tintement de la cloche. 

IBM chez Slack ? Oui, mais depuis des années… l’action fait du yoyo
chargement Chargement des commentaires...