du 14 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

La société d'Elon Musk a obtenu le feu vert du Hawthorne City Council en Californie pour construire un prototype de garage donnant directement accès à un Hyperloop (un tunnel souterrain pour se déplacer plus rapidement).

Mercury News affirme que la société a acheté une résidence privée sur le tracé du tunnel qu'elle construit à proximité de SpaceX. Le garage de cette maison servira donc d'accès au tunnel pour les voitures, avec un système d'ascenseur.

L'accord prévoit qu'aucun véhicule n'entre ou ne sorte par le garage : la voiture partirait du campus de SpaceX, traverserait le tunnel, remonterait dans le garage et ferait le chemin en sens inverse. Il s'agit avant tout de démontrer la faisabilité de cette solution.

Hasard ou non du calendrier, Elon Musk annonce l'ouverture du premier magasin Boring Brick d'ici 2 mois environ. Il proposera à la vente des briques créées à partir de la terre récupérée lors des forages.

Elles seront vendues 10 cents pièce et proposées gratuitement pour des projets de logements à tarif abordable. Le magasin sera construit avec ces briques et prendra la forme d'une tour de guet médiévale. Parce que pourquoi pas.

Hyperloop : Boring Company va construire un accès au tunnel depuis le garage d'une maison
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

9,6 milliards de collectes mondiales, soit +6,2 %. Des revenus numériques à 1,27 milliard d’euros, gagnant cette fois +24 %. L’année 2017 est faste pour les sociétés d’auteurs.

Les chiffres du rapport annuel de la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (CISAC) tranchent quelque peu avec le discours anxiogène entendu lors des débats autour de la directive sur le droit d’auteur.

« Tout l’enjeu de cette mobilisation est de savoir si la législation doit continuer à permettre que la valeur des oeuvres leur soit soustraite pour financer les empires commerciaux des géants de la technologie » tempère Jean-Michel Jarre, président de la CISAC.

Dans le top 10, les États-Unis arrivent en tête à 1,890 milliard d’euros collectés, suivis par… la France avec 1,203 milliard d’euros. Notre pays représente 12,6 % du total.

Avec la directive, les sociétés représentées par le CISAC espèrent toujours plus : « Dans le marché numérique actuel, les services de contenus chargés par les utilisateurs (UUC) tels que YouTube engrangent d’importantes recettes publicitaires et ne payent aux créateurs qu’une fraction de ces sommes pour les oeuvres utilisées. Ils versent en outre des sommes significativement moins élevées aux auteurs que d’autres services de streaming qui proposent les mêmes contenus ».

Le rapport indique aussi qu’ « à l’échelle mondiale, la copie privée génère 484 millions d’euros, soit une hausse de 33,3 % par rapport à 2016 et de 141 % depuis 2013 ». 74 pays disposent de lois prévoyant une telle « rémunération » mais la France représente à elle seule une bonne part de ce rendement : sur les 270 millions collectés par Copie France, 125 millions le sont pour les seuls membres français du CISAC (principalement SACEM, SAIF, SCAM, ADAGP, SACD)

Copié dans le presse-papier !

Depuis un peu moins de dix ans et sous l'impulsion de Jack Ma (cofondateur et président d'Alibaba), le 11 novembre est devenu en Asie un jour de promotions dans la veine du Black Friday américain.

Le géant de la vente en ligne Alibaba a fait exploser les compteurs cette année encore : « 1 milliard de dollars (6,9 milliards de yuans) de GMV a été généré via Alipay en 1 minute et 25 secondes », GMV étant l'abréviation de Gross Merchandise Value, soit la valeur totale des commandes réglées via Alipay sur les places de marché grand public d’Alibaba en Chine.

Business Insider explique qu'en 10 minutes Alibaba a dépassé le total des ventes d'Amazon durant son Prime Day en juillet dernier. En à peine plus d'une heure, le seuil des 10 milliards de dollars était franchi.

Dans un tweet, Alibaba affirme qu'il aura fallu 15 heures et 49 minutes pour dépasser son chiffre d'affaires de l'année dernière. Sur la journée du Singles Day, le total atteint 30,8 milliards de dollars, « soit une augmentation de 27 % par rapport à 2017 » affirme le revendeur. C'est néanmoins le taux de croissance le plus bas depuis le lancement des Singles Day, comme l'indique TechCrunch.

Après la seconde édition des French Days (avec une hausse des volumes d'affaires jusqu'à 50 % selon les enseignes), cette période commerciale particulière en Asie fait des émules en France. En plus des importateurs comme Gearbest et Aliexpress, plusieurs revendeurs ont tenté de surfer sur cette vague ce week-end avec des promotions. Pour la troisième année consécutive, Cdiscount répondait présent. Il n'était pas le seul : Nocibé, Rue du Commerce, Sephora, etc.

Pour rappel, les prochains rendez-vous en France sont les Black Friday et Cyber Monday, puis les soldes d'hiver en janvier.

Copié dans le presse-papier !

Le fabricant ne précise pas la finesse exacte, simplement qu'elle se situe entre 10 et 19 nm. Elle est par contre inférieure à celle des anciennes puces en « 1x » nm.

« La productivité est augmentée de 20 % et la consommation réduite de plus de 15 % par rapport à la génération précédente » affirme le fabricant, qui ajoute que les débits peuvent atteindre 3,2 Gb/s.

SK Hynix prévoit d'étendre sa finesse de gravure 1y nm à d'autres segments comme les ordinateurs personnels et les serveurs.

Copié dans le presse-papier !

Un juge autorise les autorités du New Hampshire à obtenir les enregistrements d’une enceinte connectée. Elles enquêtent sur le meurtre de deux femmes, poignardées, rapporte AP.

Les procureurs peuvent donc analyser les enregistrements de l'enceinte. Ils espèrent trouver des traces du meurtre et du retrait des corps sur les serveurs de la société. L’accusé Timothy Verrill plaide non coupable, mais fera bien face à la justice.

Amazon assure ne pas fournir de donnée sans demande légale en bonne et due forme.

Copié dans le presse-papier !

C'est en tout cas l'information transmise par une source à Reuters, qui ajoute que ce véhicule viendrait se positionner en face des Tesla. Pour rappel, la moins chère (Model 3) est actuellement à 35 000 dollars.

VW prévoirait de produire 200 000 unités de MEB Entry par an, mais aussi 100 000 berlines de taille moyenne : l'I.D.Aero (dont le prix n'est pas précisé). Pour exécuter son plan, le fabricant devrait réaménager trois usines (Emden, Zwickau et Hanovre) en site d'assemblage.

« Ces projets devraient être discutés lors d’une réunion du conseil de surveillance de Volkswagen le 16 novembre » ajoutent nos confrères. Des alliances avec SK Innovation et l'américain Ford pourraient aussi être évoquées.