du 03 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Elle se trouve à… neuf milliards d'années- lumière : la lumière perçue a donc voyagé neuf milliards d'années avant d'arriver au télescope spatial. Elle repousse d'un facteur 100 le précédent record.

« Normalement, elle serait beaucoup trop faible pour la voir, même avec les plus grands télescopes du monde ». Néanmoins, grâce à une lentille gravitationnelle, présentée comme « un caprice de la nature » amplifiant la faible lueur dans le cas présent, les astronomes ont pu l'observer et ainsi  « établir un nouveau record de distance ». Son nom officiel est MACS J1149 + 2223, mais elle est surnommée Icare.

« Nous serons maintenant en mesure d'étudier en détail à quoi ressemblait l'univers, en particulier comment les étoiles ont évolué et quelle est leur nature, presque jusqu'aux premières étapes de l'univers et aux premières générations d'étoiles » explique le chercheur Patrick Kelly, principal autour de la publication dans Nature Astronomy.

Hubble détecte « l'étoile la plus éloignée jamais vue »
chargement Chargement des commentaires...