du 16 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Comme prévu, le nouveau smartphone du fabricant a été dévoilé hier. Il est d'ores et déjà disponible dans les boutiques, à partir de 399 euros. À l'occasion du lancement, le fabricant propose une réduction de 30 euros, mais uniquement sur son site.

Au menu, un écran de 5,84 pouces (2 280 x 1 080 pixels) avec un Kirin 970, 4 Go de mémoire vive, 64 ou 128 Go de stockage (mais pas d'emplacement microSD), deux capteurs optiques de 16 et 24 Mpixels à l'arrière, un de 24 Mpixels en façade avec reconnaissance faciale, lecteur d'empreintes digitales, Wi-Fi 802.11ac, Bluetooth 4.2, connecteur USB Type-C, etc. Toutes les caractéristiques techniques sont disponibles par là.

Le constructeur met en avant des fonctions « d'intelligence artificielle » pour ses capteurs photo, ainsi capables « d’identifier plus de 500 types de sujets appartenant à 22 catégories en temps réel ». Pour le reste, il est question d'optimisations logicielles. Le Honor 10 est livré avec la surcouche maison EMUI 8.1, basée sur Android 8.1.

Huawei lance son Honor 10, vendu dès 399 euros
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Hier, décollait une fusée Falcon 9 depuis la base de Vandenberg en Californie. Le premier étage de celle-ci avait été récupéré en janvier 2018 lors de la mission Zuma.

Il aura donc fallu moins de cinq mois entre les deux lancements. Un délai qui devrait se raccourcir grâce à la nouvelle version « Block 5 » du lanceur de SpaceX.

Quoi qu'il en soit, la mission est un succès avec la mise en orbite des satellites. Aucune tentative de récupération du premier étage n'a été faite. Tous les détails de la mission se trouvent par ici.

Copié dans le presse-papier !

Les plus taquins pourraient décider de le nommer « Bullshit 450 » tant les puces de la série 400 ressemblent aux pratiques d'Intel en matière de « nouveautés ». 

Comme pour le X470 par rapport au X370, il serait en effet question de l'ajout du support de l'XFR2 Enhanced et de Precision Boost Overdrive pour ce modèle attendu pour les mois à venir.

Les cartes mères l'exploitant seraient, bien entendu, compatibles dès le déballage avec la nouvelle gamme Ryzen. Pour rappel, sur ce point, une mise à jour de l'UEFI suffit.

Comme annoncé par AMD au départ, une licence StoreMI (FuzeDrive) est également incluse, modèle de la série 400 oblige. Il n'est par contre toujours pas question d'une augmentation substantielle du nombre de ports USB 3.1 Gen 2 supportés ou même des ports S-ATA 3.0, limités à deux sur cette gamme.

Le Computex de Taipei devrait être l'occasion de voir de premières cartes mères si cela se confirme. AMD y tiendra d'ailleurs une conférence de presse le 6 juin prochain.

Copié dans le presse-papier !

Après une (relativement) longue conférence, le fabricant propose donc officiellement ses produits chez nous. Outre l'ouverture de sa boutique à Paris (qui ressemble à celle de Barcelone, lire notre analyse), on a droit à un site dans la langue de Molière.

Le fabricant y propose ses Redmi 5 à 139,90 euros, Redmi Note 5 à partir de 199,90 euros, A1 (sous Android One) à 229,90 euros, Mix 2 à 399,90 euros et Mix 2S dès 499,90 euros. Il est également question d'une trottinette électrique à 349,90 euros, mais elle n'est pas (encore ?) référencée sur le site. Idem pour les multiples accessoires de la marque.

Durant la conférence, des partenariats ont été annoncés avec Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR qui proposeront ses produits à l'avenir (ce n'est pas encore le cas). Plusieurs revendeurs sont également partenaires du Chinois, certains proposant déjà ses produits depuis quelques mois : Amazon, Auchan, Boulanger, Carrefour, Cdiscount et Fnac Darty.

Enfin, Xiaomi prépare le lancement de son prochain smartphone haut de gamme, à l'occasion de son huitième anniversaire : le M8. Il sera présenté le 31 mai et devrait intégrer un capteur d'empreintes digitales sous l'écran.

Copié dans le presse-papier !

Hier, le président s'exprimait à la Maison Blanche. Il a déclaré qu'il n'y avait pas d'accord entre les deux pays, tout en évoquant « l'idée d'infliger une amende susceptible d'atteindre 1,3 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) à ZTE », comme le rapporte Reuters.

Soufflant le chaud et le froid sur le cas des sanctions imposées par le département du Commerce, Donald Trump a aussi « suggéré un changement de direction à la tête du groupe et la nomination d'un nouveau conseil d'administration ».

« Ils [ZTE] peuvent payer un grand prix sans que cela nuise nécessairement à toutes les entreprises américaines » ajoute-t-il pour essayer de convaincre… Mais le Congrès s'est rapidement opposé à cette idée, toujours selon nos confrères.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft a présenté diverses améliorations en approche pour ses clients mobiles OneDrive, lors de la SharePoint Conference.

Parmi les améliorations concernant le grand public, signalons un placement central à venir pour le bouton de scanner et des apports importants pour le partage. L'utilisateur pourra ainsi créer directement un lien protégé par mot de passe. De plus, un document en lecture seule pourra se voir interdire le téléchargement.

Côté entreprises, citons tout particulièrement la possibilité de déplacer les dossiers connus (Documents, Images et Bureau) vers OneDrive. Une capacité disponible pour le grand public depuis un moment maintenant (dans les options de OneDrive).

Les administrateurs pourront également obtenir des rapports sur les partages faits par les employés, y compris par les liens anonymes et les partages externes sécurisés. Ces données peuvent être envoyées vers Excel ou Power BI pour analyse.

Toutes les annonces de Microsoft sont disponibles depuis le site officiel.