du 14 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Lors de la conférence I/O de mai dernier, Google avait annoncé l’arrivée de casques de réalité virtuelle autonomes, « sans câble, téléphone ou PC » d'ici la fin de l'année.

Ils devaient être réalisés en partenariat avec HTC et Lenovo, mais le premier jette finalement l’éponge. Google et HTC ont tous les deux confirmé cette information à TechCrunch, ce dernier précisant au passage que ses relations avec le géant du Net était « toujours excellentes ».

Pas de changement du côté de Lenovo : un casque Daydream autonome est toujours prévu pour cette année indique Google à nos confrères.

HTC annule son casque de VR autonome Daydream (Google)
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

En coordination avec la CNIL, elle serait chargée de superviser et évaluer les expérimentations. « Il ne faut pas avoir une vision exclusivement nihiliste de la reconnaissance faciale » assure le secrétaire d’État dans une interview au MondeExpérimenter est également nécessaire pour que nos industriels progressent ».

Sur l’idée de coupler cette technologie en temps réel à la vidéosurveillance, Cédric O souffle le froid et le chaud. « Je suis extrêmement partagé sur la question. On en voit très bien l’utilité, par exemple pour identifier des terroristes dans une foule, mais aussi les risques. Il faut donc en définir très clairement le cadre et les garanties pour éviter la surveillance généralisée ». 

Et le locataire de Bercy d’appeler à un débat avec les citoyens, les élus locaux et les parlementaires.

Copié dans le presse-papier !

La firme de Mountain View commercialisera aujourd’hui, aux États-Unis, une nouvelle version de sa clé Titan. En association avec Yubico et pour 40 dollars, la clé présente notamment un connecteur USB Type-C.

Cette USB-C Titan Security Key est compatible avec Android, Chrome OS, macOS et Windows. Les composants sont les mêmes que pour les modèles Titan USB-A/NFC et Bluetooth/NFC/USB, dont la puce de sécurité chargée de vérifier l’intégrité de la chaine de sécurité.

Ce type de clé permet pour rappel de renforcer la sécurité des procédures d’authentification à plusieurs facteurs. Google cite plusieurs exemples de services compatibles, en-dehors des siens : 1Password, Coinbase, Dropbox, Facebook, GitHub, Salesforce, Stripe, ou encore Twitter.

Aucune information supplémentaire pour le reste du monde, mais la France devrait être concernée, puisque les précédents modèles de clés Titan y sont commercialisés.

Copié dans le presse-papier !

Hier, le groupe affirmait avoir été victime d'une cyberattaque, sans donner la moindre précision supplémentaire. Depuis ce week-end, les équipes « sont mobilisées pour rétablir le bon fonctionnement de tous [les] équipements et moyens informatiques ».

Selon l'Express, un rançongiciel serait la cause du problème. Il s'agit pour rappel d'un logiciel chiffrant les données d'un ordinateur et demandant une rançon pour espère les récupérer (payer n'est jamais une bonne idée pour rappel, contrairement aux sauvegardes).

« Les lignes téléphoniques et la messagerie électronique de l'entreprise sont inutilisables », affirme une source interne reprise par nos confrères. « Tous les outils de bureautique et de gestion rencontrent d'importantes perturbations », ajoute-t-elle. 

La diffusion TV et radio ne semble pas impactées par cette cyberattaque. L'ANSSI est mobilisée affirment nos confrères, comme c'était déjà le cas lors de l'attaque de TV5Monde

Copié dans le presse-papier !

La députée Sandrine Le Feur (LREM) vient de transmettre une question écrite à Cédric O, le secrétaire d’État au Numérique, afin de l’interpeller au sujet des faux avis laissés sur Internet (sur des sites de e-commerce, de notation de restaurants, etc.).

« Alors que ces avis déterminent souvent le choix [des consommateurs, ndlr], cette pratique peut être dévoyée car elle permet à des usagers mal intentionnés, voire à des concurrents, de s'exprimer pour tromper sciemment les internautes », s’inquiète l’élue.

L’exécutif est ainsi prié de lui indiquer « comment il compte renforcer le contrôle de ces avis frauduleux ». Sandrine Le Feur met d’ailleurs en avant une piste : « imposer la publication du numéro IP de l'émetteur du commentaire à côté de l'avis ».

Pas sûr néanmoins que cette suggestion soit du goût de la CNIL, l’adresse IP étant une donnée personnelle (en ce qu’elle permet d’identifier une personne, directement ou indirectement).

Cédric O dispose d’un délai de deux mois pour répondre à cette question écrite.

Copié dans le presse-papier !

Comme chaque année à la même époque, l’association française de sensibilisation du grand public aux libertés numériques lance une campagne de récolte de dons, principale source de revenus.

Dans un billet de blog, elle revient sur les annonces récentes autour des arrêts de services lancés dans le sillage de « Dégooglisons Internet ». Elle revient également sur l’aspect trompeur de l’action : « dégoogliser » ne suffit pas, car même si Google devait disparaître, d’autres prendraient rapidement sa place.

Entre aujourd’hui et le 31 décembre, Framasoft publiera une fois par semaine un compte-rendu des actions entreprises dans le cadre de la campagne Contributopia, afin que les utilisateurs se rendent mieux compte du travail effectué par l’association, et pourquoi elle mettra fin à la majorité de ses propres services (tout en gardant les plus populaires).

La version bêta de Mobilizon devrait également être lancée aujourd’hui. À noter que PeerTube 2.0 n’est plus très loin non plus.