Lors de la conférence I/O de mai dernier, Google avait annoncé l’arrivée de casques de réalité virtuelle autonomes, « sans câble, téléphone ou PC » d'ici la fin de l'année.

Ils devaient être réalisés en partenariat avec HTC et Lenovo, mais le premier jette finalement l’éponge. Google et HTC ont tous les deux confirmé cette information à TechCrunch, ce dernier précisant au passage que ses relations avec le géant du Net était « toujours excellentes ».

Pas de changement du côté de Lenovo : un casque Daydream autonome est toujours prévu pour cette année indique Google à nos confrères.

HTC annule son casque de VR autonome Daydream (Google)
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le fabricant explique qu'il s'agit de la troisième génération de son robot. Un humain s'installe dans un fauteuil un peu particulier et bardé de capteurs afin d'étudier chacun de ses mouvements et les reproduire aussi fidèlement que possible sur le robot humanoïde.

De son côté, le pilote enfile un casque de réalité virtuelle afin de suivre en direct les déplacements du robot et s'immerger dans son environnement. Oui, il s'agit bien de se placer à mi-chemin entre Pacific Rim et Avatar.

T-HR3 pourrait ainsi remplacer les hommes dans des environnements hostiles et/ou dangereux (par exemple en cas de radiations). Ce robot sera présenté par Toyota lors de l'exposition internationale de robot 2017 à Tokyo, du 29 novembre au 2 décembre.

Copié dans le presse-papier !

Les rumeurs et les premiers résultats continuent d'affluer autour de Windows 10 sur ARM et des performances des machines qui doivent arriver dans les mois à venir. Sans communication concrète de Microsoft et Qualcomm, il ne peut de toute façon pas en être autrement.

Il faut donc se contenter de fuites de scores Geekbench, dont les dernières placent une machine ASUS aux alentours de 800/900 points sur un seul cœur et aux alentours de 3000/3200 points avec ses huit cœurs utilisés. Soit le niveau d'un Pentium N3510 (Bay Trail) utilisé dans une machine Lenovo, avec un avantage lors de l'exploitation de tous les cœurs.

Dans le détail, la puce Intel est moins efficace côté Crypto (AES-NI n'a été intégré que dans les puces plus récentes), et se trouve en retrait côté calcul sur les flottants et mémoire. Elle est par contre bien meilleure sur les calculs sur les entiers. Il sera donc intéressant d'analyser ces performances au-delà d'un simple outil, dans des conditions et des usages réels. Il faudra d'ailleurs croiser ces chiffres avec les scores en termes d'autonomie.

Mais les premiers résultats semblent confirmer que ces machines viseront surtout l'offre d'entrée de gamme à 200/300 euros. On y trouve actuellement quelques machines comme l'Asus E203NA-FD035T, avec un Celeron N3350 et 4 Go de mémoire, qui s'affiche à 249 euros. La bataille à venir s'annonce donc importante.

Copié dans le presse-papier !

Il y a plusieurs années, un important rappel a été lancé suite à la découverte d'airbags défectueux fabriqués par l'équipementier Takata. Des millions de véhicules sont concernés, de plusieurs fabricants. Problème, tous les airbags n'ont toujours pas été remplacés, malgré les différentes campagnes d'information.

Honda, un des constructeurs automobiles impliqués, s'est tourné vers Facebook avec une campagne sponsorisée et ciblée : « Afin de contacter les propriétaires des véhicules concernés, les adresses email chiffrées, associées aux numéros VIN [Vehicle Identification Number] des voitures rappelées sont mis en relation avec les identifiants des utilisateurs Facebook ».

Ainsi, « lorsqu'un client se connecte à Facebook, un message personnalisé lui est présenté concernant le rappel » indique Honda. Le constructeur automobile a également mis en ligne une vidéo afin de rappeler que les airbags défectueux Takata peuvent gravement blesser et tuer, témoignage d'une victime à l'appui.

Copié dans le presse-papier !

L'application autorisait depuis peu un diffuseur à inviter un de ses contacts à le rejoindre. L'application fournit maintenant la fonctionnalité inverse.

Si vous regardez le flux direct d'un contact, vous verrez désormais un bouton apparaître dans l'interface. Il émet une demande au diffuseur qui, s'il l'accepte, partagera son écran avec vous.

L'écran sera alors coupé en deux, le diffuseur en haut, vous en bas. La fonctionnalité nécessite la dernière révision de l'application mobile pour Android et iOS, en cours de déploiement.