du 08 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Guerre ouverte entre TF1 et des distributeurs : le CSA manifeste… « sa disponibilité »

Depuis une semaine, le torchon brûle entre TF1, Orange, Free Mobile et Canal+. Les hostilités ont débuté le 1er février. La chaîne de télévision annonçait qu'Orange n'était « plus autorisé à vendre MYTF1 et les chaînes en clair du groupe TF1 à ses abonnés ».

Orange dénonçait une attitude « déplorable » et regrettait que « ses clients soient pris en otage ». Quelques jours plus tard, Canal+ et Free entraient dans la danse. Le premier affirme qu'il n'a « aucunement l’intention de céder au chantage », le second juge les demandes de TF1 « extravagantes ».

Depuis, le CSA est sorti de son silence pour « exprimer sa préoccupation et manifester sa disponibilité pour accompagner et faciliter ces discussions, en prenant en compte l’intérêt des téléspectateurs et la situation économique des opérateurs concernés ».

La suite au prochain épisode.

chargement Chargement des commentaires...