du 16 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Le package vient d'être mis à jour après une courte période de bêta. Il intègre GnuPG 2.2.6, publiée il y a quelques jours, ainsi que des nouveautés pour GpgOL et Kleopatra.

Comme nous l'avions évoqué dans un test précédemment, il est notamment question du pad de chiffrement simplifié, qui permet de coller un texte pour le (dé)chiffrer en quelques clics. 

Gpg4win 3.10 disponible, avec le notepad de chiffrement simplifié
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est dans un mois que le Règlement Général pour la Protection des Données s'appliquera en Europe. Voté il y a deux ans, après des années de discussions, il a fait l'objet ces derniers mois de nombreuses publications de la CNIL :

La Commission devrait continuer à publier des éléments dans les mois à venir afin d'aider les entreprises à se mettre en conformité. Pour rappel, nous avons également publié une analyse ligne par ligne du texte.

Copié dans le presse-papier !

Un an après avoir ouvert une enquête sur le rachat de l'opérateur portugais par la société de Patrick Drahi, la sanction est tombée (elle était d'ailleurs attendue).

« Pour avoir procédé à l'acquisition de l'opérateur portugais de télécommunications PT Portugal avant notification ou autorisation », la Commission européenne inflige une amende de 124,5 millions d'euros.

Parmi les griefs : « Altice n'a respecté ni l'obligation de notification, ni l'obligation de suspension. La Commission estime que ces infractions sont graves en ce qu'elles portent préjudice au bon fonctionnement du système de contrôle des concentrations de l'UE ».

De son côté, Altice a rapidement réagi pour faire part de son « désaccord total avec la décision de la Commission ». Le groupe annonce qu'il « fera appel de la décision de la Commission devant le Tribunal de l’Union européenne pour demander que la décision soit annulée dans sa totalité, ou du moins que la sanction soit réduite de manière significative ».

Copié dans le presse-papier !

Dans tout juste un mois, le règlement européen sur la protection des données entrera en vigueur, avec de nombreux changements à la clé. Les géants du Net (et les autres) se préparent et mettent à jour leurs conditions d'utilisation et politique de confidentialité.

Dropbox et WhatsApp passent ainsi l'âge minimum pour utiliser leur service à 16 ans dans certains pays, dont la France. Le service d'hébergement de fichiers ajoute également un accord de traitement des données à son service business.

De son côté, Twitter en profite pour rendre ses conditions plus facilement lisibles et compréhensibles, c'est du moins l'annonce faite par le réseau social.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft a annoncé hier soir plusieurs nouveautés pour son service de stockage dans le cloud. Dans les versions Android et iOS de l'application, le panneau de partage s'aligne ainsi sur ce que l'on trouvait déjà ailleurs. Une version plus complète donc, avec possibilité de choisir entre tout le monde, personnes spécifiques, uniquement de l'organisation et autres.

La version Android est déjà à jour, celle pour iOS est en cours de déploiement.

Du neuf également pour OneDrive sur macOS, puisque le client se retrouve désormais intégré à l'installeur Click-to-Run d'Office 2016. Une demande fréquente selon Microsoft, qui permet d'avoir directement la synchronisation des fichiers avec la suite.

Cette dernière entraîne plusieurs avantages. Les documents ne synchronisent plus que le delta des modifications, et l'ouverture d'un fichier déjà synchronisé se fait directement plutôt que de télécharger une nouvelle copie