du 01 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Au fil des années, les systèmes de synthèse vocale se sont largement améliorés, en témoignent les assistants numériques des géants du Net.

Mais, comme le pointait déjà l'année dernière une étude sur l'intelligence artificielle, cette avancée va de pair avec un risque de détournement. Les vidéos ont déjà fait le tour du monde, mais le risque est tout aussi important avec l'audio, pour détourner des discours de personnalités par exemple.

Aujourd'hui, la société de Mountain View explique que « Google AI et News Initiative se sont associés pour créer un ensemble de discours en synthèse vocale avec des milliers de phrases prononcées par les modèles d'apprentissage profonds ».

Les textes sont issus de journaux anglais, avec pas moins de 68 voix synthétiques, certaines avec des accents. Les fichiers audio sont librement accessibles aux participants du concours ASVspoof 2019, dont le but est de réussir à vérifier l'identité d'une voix et de proposer des contre-mesures contre les « deepfakes » audio.

Les résultats de ce concours sont attendus pour septembre 2019.

Google veut lutter contre des « deepfakes » audio
chargement Chargement des commentaires...