du 30 août 2019
Date

Choisir une autre édition

Il tirera sa révérence au niveau mondial le 1er septembre 2020, comme indiqué sur cette page du support. Le géant du Net explique simplement que « les ressources seront redistribuées sur d'autres produits Google Cloud ». Une foire aux questions a été mise en ligne par ici.

Contrairement à Hire, Google Jobs (lancé en France en juin dernier) continuera d'exister. la Commissaire européenne Margrethe Vestage annonce d'ailleurs avoir ouvert une enquête préliminaire sur fond d'abus de position dominante, comme le rapporte Les Echos. Selon Reuters (repris par les Echos), plus d'une vingtaine de sites, dont Best Jobs Online, Jobindex et Intermedia, « avaient écrit une lettre à la Commission européenne pour dénoncer l'utilisation par Google de sa position dominante dans la recherche en ligne pour favoriser ses services de recherche d'emploi ».

Pour rappel, Bruxelles a déjà condamné Google à trois reprises avec de fortes amendes à la clé : Shopping (2,42 milliards d'euros), AdSense (1,49 milliard d'euros) et Android (4,3 milliards d'euros), soit plus de 8 milliards d'euros au total. 

Google arrêtera son service de recrutement Hire en septembre 2020
chargement Chargement des commentaires...