du 18 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Le géant américain avait déployé des points d’accès gratuits dans plusieurs régions du monde, notamment en Inde dans les gares. Le programme s’est ensuite étendu au Mexique, à la Thaïlande, au Nigeria, aux Philippines, au Brésil et au Vietnam, en s’associant avec des opérateurs locaux.

Afin d’essayer de rentabiliser son service, des publicités ont été ajoutées, mais Google ne semble pas avoir trouvé de moyens de pérenniser son offre. Dans des billets de blogs sur les marchés concernés, évoqués par Android Police, il explique par exemple que le coût du Go de 4G a diminué de 95 % en cinq ans, entamant d’autant l'intérêt du dispositif.

En Inde, RailTel continuera de proposer un service de Wi-Fi gratuit en récupérant les Station de Google. D’autres opérateurs partenaires pourraient faire de même sur les autres marchés concernés.

Google Station : c’est la fin des hotspots Wi-Fi gratuits
chargement Chargement des commentaires...