Cet été, le géant du Net a présenté sa solution (payante) pour gérer une flotte d'appareils sous Chrome OS. Aujourd'hui, il ajoute une gestion native des impressions pour simplifier la vie des utilisateurs.

Les imprimantes sont gérées par les administrateurs depuis la console. De leur côté, les utilisateurs n'ont qu'à ajouter une imprimante en local et lancer des impressions, sans avoir besoin de s'y connecter physiquement.

Google renforce Chome Entreprise avec une gestion native des impressions
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans le monde d'Uber, tout ce qui n'est pas un 5/5 est une mauvaise note. Or, dans l'esprit d'un passager, une prestation correcte mais sans plus peut mériter un 4 voir un 3, sans qu'il ne voie cela comme un gros problème.

Pour remédier à cela, la plateforme prévoit une mise à jour de son système de notation, rapporte Mashable. Si un passager veut mettre une note inférieure à 5 lors d'une course, il devra la justifier.

Cela permettra d'un côté à Uber de transmettre les commentaires des clients aux chauffeurs pour qu'ils s'améliorent, ou encore de filtrer les notes données pour de mauvaises raisons (bouchons, conditions météo etc.).

Copié dans le presse-papier !

La start-up Prynt n'en est pas à son coup d'essai, puisque c'est déjà la seconde version de son produit qu'elle propose. Son imprimante Pocket pour smartphone est disponible sur iOS depuis plusieurs mois (pour 169,99 euros) et arrivera sur Android en février 2018. Une campagne Kickstarter a été lancée pour l'occasion.

Il s'agit d'un petit boîtier USB Type-C sur lequel vient se clipser le smartphone. Il permet d'imprimer des photos de manière autonome, mais pas seulement. Grâce à la réalité augmentée, vous pouvez ensuite « donner vie » à vos impressions : placez-les sous la caméra du smartphone pour afficher une petite vidéo (dont la photo est issue) à la place de l'image statique.

Dans le principe, le rendu est assez proche des photos animées dans la saga Harry Potter, mais en passant par le smartphone et la réalité augmentée bien évidemment. Le projet est déjà un succès avec plus de 57 000 dollars récoltés sur les 50 000 demandé et il reste huit jours avant sa clôture.

Il faut débourser 119 dollars pour en profiter pour le moment, tandis que le tarif passera à 149 dollars par la suite.

Copié dans le presse-papier !

Le navigateur, qui se positionne toujours autant pour les utilisateurs avancés, améliore sa gestion des onglets en lui dédiant un panneau muni de nombreuses fonctions.

La vidéo de présentation montre bien les capacités de ce Window Panel : liste verticale de tous les onglets ouverts, réarrangement de leurs positions, groupage par thématiques, comparaison de sites, mise en hibernation ou encore épinglage. Des fonctions existantes, mais réunies pour l'occasion.

Vivaldi glisse également plusieurs apports importants pour les téléchargements, largement réclamés de l'aveu même de l'éditeur : avertissement qu'un téléchargement est en cours à la fermeture du navigateur, mise en pause et reprise, ainsi que la vitesse dans la barre de progression.

La version 1.13 fournit en outre quelques améliorations de performances, davantage visibles sur du matériel un peu ancien.

Copié dans le presse-papier !

Celle-ci apporte quelques nouveautés, mais pas de grands bouleversements après la mise en ligne de Firefox 57 Quantum.

Ainsi, les outils de debug et le support de CSS ont été améliorés, WebVR est supporté par macOS et Windows, Flac arrive sur les versions mobiles avec Android. Les API destinées aux WebExtensions ont également été complétées.

Tous les détails se trouvent dans ce billet de blog, les notes de versions sont accessibles par là.

Copié dans le presse-papier !

Il y a un peu moins d'un mois, Google a retiré son application du terminal domotique d'Amazon car il aurait violé ses conditions d'utilisation, quand le vendeur affirmait qu'il n'y avait aucune raison technique. Une guerre entre les deux géants où les clients trinquent.

Un accord semble avoir été trouvé, puisque la plateforme de streaming est de retour sur l'Echo Show, comme le confirme Amazon à The Verge : « Nous sommes ravis d'offrir aux clients la possibilité de regarder encore plus de contenu vidéo provenant de sources telles que Vimeo, YouTube et Dailymotion sur Echo Show. Plus de sources seront ajoutées au fil du temps ».

Voicebot a mis en ligne une vidéo de présentation de YouTube sur Amazon Echo Show, avec une interface qui ne surprendra personne, se situant dans la lignée de ce que l'on trouve déjà sur les ordinateurs/mobiles.