du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Cet été, le géant du Net a présenté sa solution (payante) pour gérer une flotte d'appareils sous Chrome OS. Aujourd'hui, il ajoute une gestion native des impressions pour simplifier la vie des utilisateurs.

Les imprimantes sont gérées par les administrateurs depuis la console. De leur côté, les utilisateurs n'ont qu'à ajouter une imprimante en local et lancer des impressions, sans avoir besoin de s'y connecter physiquement.

Google renforce Chome Entreprise avec une gestion native des impressions
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le fabricant vient de déployer une mise à jour sur Android et iOS. Les notes de version sont les mêmes dans les deux cas.

La vitesse maximale du véhicule peut ainsi être définie entre 80 et 145 km/h, mais la fourchette n'est pas précisée pour l'accélération. Pour profiter de ces fonctionnalités, vous devez avoir la mise à jour 2018.24 pour le logiciel de la voiture.

Comme le rappelle Electrek, cette mise à jour suit le « mode voiturier » introduit l'année dernière. Il empêche de dépasser les 112 km/h, limite la puissance de l'accélération à 25 %, verrouille la boîte à gants et limite l'accès à certains paramètres.

Copié dans le presse-papier !

L'application fournit un retour audio (commentaires, vibrations, sons) à toute interaction, pour utiliser son smartphone ou tablette sans forcément voir l'écran.

La version 6.2 signe donc son changement de nom, avec TalkBack, Switch Access (pour contrôler l'appareil via un commutateur) et Sélectionner pour prononcer, qui décrit un élément choisi.

Copié dans le presse-papier !

Les rumeurs tablaient sur le mois de juin, mais il semble que la fenêtre de tir soit ratée, si l’on en croit Bloomberg.

Selon nos confrères, Apple viserait maintenant une sortie en septembre, soit un an après son annonce. La firme avait promis la disponibilité de cette borne de recharge sans fil pour 2018, sans plus de précision. Elle serait donc encore dans les clous.

Toujours selon Bloomberg, Apple fait face à plusieurs défis, puisque l’utilisateur doit pouvoir poser son iPhone, sa Watch et ses AirPods dans n’importe quelle position, les appareils devant être chargés en même temps sans contrainte.

Repousser la sortie servirait à glisser de nouveaux tests de fiabilité, incluant des bugs dans les firmwares et la gestion des risques de surchauffe. Nos confrères ajoutent que l’AirPower intègrerait une version réduite d’iOS pour gérer son alimentation et sa communication avec les appareils.

Mais que la borne sorte maintenant ou en septembre, la grande inconnue demeure : son tarif. Nul doute qu’au vu du travail réalisé et des prétentions de facilité d’utilisation, il devrait être à la hauteur des autres produits de la marque.

Copié dans le presse-papier !

Dans son journal, le CNRS revient sur cette technique de préparation des échantillons pour les microscopes électroniques. Il s'agit d'une avancée importante ayant débouché sur un Prix Nobel de Chimie en 2017 pour Jacques Dubochet, Joachim Frank et Richard Henderson.

« Chimistes, biologistes, physiciens et informaticiens ont donc travaillé de concert pour développer une technique qui permet aujourd’hui d’observer les cellules, virus, protéines ou encore nanoparticules sous toutes les coutures », à l'échelle de l'atome.

Copié dans le presse-papier !

Nous avons pu rencontrer des soucis de paiement dans les supermarchés de l'enseigne ces derniers temps. Selon iGen, cela viendrait d'un souci entre le géant américain et les acteurs de la grande distribution.

Une vérification systématique du solde ne serait ainsi pas toujours effectuée sur des comptes sans autorisation de découvert, comme ceux des néo-banques. Même si la façon de gérer les cartes bancaires par Apple Pay est en partie en cause, c'est le vendeur qui ne procéderait pas systématiquement à cette vérification.

La transaction peut donc lui être refusée, et l'argent ne pas lui être versé. Pour régler le problème, E.Leclerc a pour le moment bloqué les paiements mobiles selon nos confrères, d'autres prenant des décisions plus ou moins drastiques.

Une solution pourrait être trouvée d'ici l'été, pour une mise en place dans la foulée.