du 05 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

L'éditeur évoque dans un billet la recrudescence des smartphones dont le ratio d'écran est 16/9e ou davantage.

Les applications présentent des erreurs courantes sur ces écrans : certains côtés apparaissent comme coupés, les cibles tactiles (comme les boutons) ne correspondent plus aux éléments de contrôle de l'interface et des informations peuvent être incomplètes quand elles sont trop proches de coins trop arrondis.

Google insiste surtout sur l'utilisation d'une interface « responsive » et, dans le cas contraire, sur le recours à une déclaration de ratio maximal, selon le niveau d'API visé. L'éditeur aimerait également que les développeurs considèrent les activités côte-à-côte quand la longueur de l'écran le permet.

Google publie ses recommandations pour écrans longs
chargement Chargement des commentaires...