du 11 juillet 2018
Date

Choisir une autre édition

Google renforce son application Pay, en y concentrant les fonctions liées aux paiements, mais toujours pas en France.

Pay et Pay Send fusionnent ainsi pour offrir à Pay tout ce qui touche aux demandes ou propositions d’argent. La fonction n’est disponible actuellement qu’aux États-Unis. Le Royaume-Uni devrait bientôt la recevoir, mais rien n’est indiqué pour les autres marchés.

Google Pay peut également accéder aux tickets de concerts et autres billets d’avions s’ils ont été sauvegardés avec Ticketmaster ou Southwest. Eventbrite, Singapore Airlines et Vueling seront bientôt prises en charge. Les cartes de fidélité sont également gérées.

Enfin, l’accès aux paramètres a été simplifié. Google rappelle que les informations sont synchronisées par le compte maison, le service étant proposé sur Android, iOS et le web

Google Pay intègre Send, les tickets et cartes de fidélité
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Alors que le petit monde des Battle Royale gravite autour de Fortnite depuis maintenant plusieurs mois et que son grand concurrent PlayerUnknown's Battleground semble en perte de vitesse, son éditeur va tenter de lui redonner un peu d'élan avec le lancement d'une version PlayStation 4 le 7 décembre prochain.

Les précommandes sont d'ores et déjà ouvertes sur le PlayStation Store, à partir de 29,99 euros pour l'édition de base, et jusqu'à 59,99 euros pour « l'édition du champion » qui comprend un petit paquet de monnaie virtuelle pour débloquer des objets cosmétiques et un Pass pour une future carte.

Bien évidemment, le jeu requiert un abonnement PlayStation Plus actif pour profiter de ses fonctionnalités multijoueur.

Copié dans le presse-papier !

Avec la mise en ligne de l'October Update, les planètes semblent un peu mieux s'aligner pour NVIDIA et ses nouvelles cartes graphiques haut de gamme.

Nous avons en effet pu avoir la confirmation que Battlefield V supportera nativement les fonctionnalités RTX promises par l'éditeur et le constructeur il y a quelques mois. On devrait alors pouvoir commencer à vérifier l'intérêt de ces effets et leur impact sur les performances.

D'autres devraient suivre, comme Shadow of the Tomb Raider via un patch. La fonctionnalité DLSS, qui permet un anti-aliasing plus efficace grâce au deep learning, doit également être activée dans plusieurs titres.

L'enjeu est d'importance pour NVIDIA, dont la politique tarifaire autour des GeForce RTX est contestée. Elles profitent en effet d'unités dédiées au ray tracing et aux calculs liés à l'intelligence artificielle, mais presque aucune application n'en tire réellement partie pour le moment, obligeant le constructeur à décrire son produit comme un pari sur l'avenir.

Copié dans le presse-papier !

La justice américaine va se pencher sur l'introduction en bourse de Snap Inc. Dans son viseur, les informations distillées aux futurs investisseurs quant à la robustesse de l'entreprise, suite à une plainte déposée en mai 2017.

Selon les plaignants, Snap Inc aurait omis de mentionner un différend juridique avec un ancien employé ayant affirmé que l'entreprise truquait ses chiffres d'audience. Une affaire qui sera jugée en avril prochain. Ils estiment également que le réseau social gonfle ses chiffres via l'envoi de notifications aux utilisateurs.

De son côté, Snap assure coopérer avec les autorités et que l'ensemble de ses déclarations précédant son entrée en bourse sont « exactes et complètes ». Depuis son introduction boursière, l'action Snap Inc est passée de 17 dollars à 6,71 dollars.

Copié dans le presse-papier !

Après de nombreux bugs et une communication bien légère, l'éditeur vient d'annoncer qu'il était à nouveau possible de passer à la version 1809 de son OS, pour toutes ses variantes.

La société dit avoir vérifié qu'aucune perte de données ne pouvait se produire, et continuera de surveiller les remontées effectuées par les utilisateurs dans les semaines et mois à venir. Un dashboard Windows Update sera également diffusé dans l'année à venir pour évoquer les éventuels problèmes sur une même page lors des périodes de mises à jour.

On attend tout de même de Microsoft qu'il fasse son mea culpa suite à un tel raté, surtout que ce n'est pas une première. Les procédures de validation des mises à jour proposées deux fois par an devront sans doute être renforcées.

Alors que les membres du programme Insider sont notifiés que la branche 19H1 leur est désormais accessible, il faut espérer qu'elle sera l'occasion d'un réel changement des pratiques pour éviter d'autres déconvenues au printemps prochain.

Copié dans le presse-papier !

L'opérateur précise que Londres, Cardiff, Edinburgh, Belfast, Birmingham et Manchester seront les premières à en profiter. Bien évidemment, les zones les plus fréquentées seront principalement ciblées : Hyde Park à Londres, Manchester Arena, l'aéroport de Belfast, etc.

Dans un second temps, mais toujours en 2019, dix autres villes auront elles aussi droit à la 5G : Glasgow, Newcastle, Liverpool, Leeds, Hull, Sheffield, Nottingham, Leicester, Coventry et Bristol.

EE affirme qu'il se lancera avec plusieurs « smartphones partenaires » et un routeur 5G à antenne externe pour profiter d'une connexion 5G fixe. « Les 1 500 premiers sites 5G d'EE en 2019 transporteront 25 % de l'ensemble des données du réseau, mais ne couvriront que 15 % de la population du Royaume-Uni », explique l'opérateur.