du 15 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Google ne veut plus de publicité pour certains produits financiers et les crypto-monnaies

La société vient de publier un nouvel ensemble de règles relatives à la publicité des services financiers, qui s'appliquera à partir du mois de juin. On peut y lire que tout ce qui est relatif aux crypto-monnaies est désormais interdit, touchant aussi bien les ICO que les portefeuilles, les conseils de trading ou encore les plateformes de change.

Ce ne sont pas les seuls services visés, Google durcit également le ton pour de nombreux autres dispositifs financiers plus ou moins risqués. Il est en effet parfois difficile de faire le tri, la société a donc décidé de ne prendre aucun risque.

Ce, alors que le secteur publicitaire est en phase de « grand nettoyage ». Chaque plateforme veut ainsi se montrer plus propre et vertueuse que ses concurrentes afin de rassurer les annonceurs potentiels. En France, 37 grands sites viennent ainsi d'être labellisés « Digital Ad Trust » pour indiquer après un audit qu'ils respectaient un ensemble de règles.

Ne reste plus qu'à inventer la même chose pour montrer l'intérêt des médias et des plateformes publicitaires pour le bien-être de leurs lecteurs, tant dans les pratiques publicitaires que dans le respect de leurs données. Mais ici, les « grands gagnants » risquent de ne pas être les mêmes...

chargement Chargement des commentaires...