du 07 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Google avait promis l'arrivée de sa fonctionnalité dans Photos, et c'est désormais chose faite : elle est en cours de déploiement.

Google Lens permet d'effectuer des actions depuis une photo, comme créer une fiche contact depuis la photo d'une carte de visite, donner des informations sur un monument ou encore recevoir les horaires d'ouverture d'un magasin.

Pour en profiter, il faut cependant remplir certaines conditions. Outre une version à jour de Google Photos, il faut que l'appareil utilise Oreo (Android 8.0 ou 8.1) et soit configuré en anglais.

Techniquement, tout détenteur d'un appareil récent peut donc en profiter, les informations données par Lens n'étant pour le moment que dans la langue de Shakespeare.

D'ici peu, la fonctionnalité devrait également apparaître sur iOS 9 et versions ultérieures, mais toujours limitée à l'anglais.

Google Lens déployé dans Google Photos, mais pour une minorité
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Pour rappel, la promesse de cette version 2.0 est de « fusionner vos bibliothèques de jeux et vos listes d'amis, quelles que soient leurs plateformes ». Elle a été annoncée fin mai.

La bêta fermée est désormais en place, les premiers emails sont partis avec un lien pour télécharger Galaxy 2.0. Si vous n'étiez pas inscrit sur la liste d'attente, il est toujours possible de la rejoindre par ici. Sur Twitter, GOG précise que « des invitations sont envoyées petit à petit. Premier arrivé, premier servi ! ».

Copié dans le presse-papier !

Depuis la mise en place de la recharge et de la demande d'argent en février, puis le lancement de sa carte VISA Premium en mars, le service n'a pas connu de grands changements. 

Au début du mois, l'application iOS simplifiait néanmoins la demande de modification du découvert ou la relance de vos contacts en cas de demande de virement non aboutie. Aujourd'hui, c'est un autre détail qui évolue pour les adeptes d'Apple.

En pleine période de vacances, favorable aux offres bancaire nouvelles génération, Orange Bank n'a pas décidé de publier une nouvelle version majeure ou même d'apporter une réponse à l'offre Ultim de Boursorama. Mais de… changer de logo.

Il se compose toujours de deux carrés orange et noir, mais avec simplement un trait blanc dans le premier plutôt que le nom du service affiché dans son entier. Une manière de préparer le terrain à d'autres pays où le nom pourra être différent de celui utilisé chez nous ? 

Dans tous les cas, l'équipe précise que des bugs sont corrigés et que l'Apple Watch permet désormais une consultation de solde plus facile.

Copié dans le presse-papier !

Au cours d’une interview portant sur de nombreux sujets, Bill Gates s’est attardé quelques minutes sur le marché du smartphone et sur l’échec complet de Microsoft dans ce domaine.

Il reconnait volontiers que perdre le marché au profit d’Android a été sa « plus grande erreur », décrivant une « mauvaise gestion » qui a engagé l’entreprise sur une impasse.

« Je veux dire, Android est la plateforme non-Apple standard. C’était une chose que Microsoft aurait dû naturellement remporter. Le vainqueur remporte vraiment tout. […] Il n’y a de place que pour un seul système d’exploitation non Apple, et combien vaut-il ? 400 milliards de dollars qui auraient été transférés de la société G à la société M ».

Une erreur colossale donc qui a placé Google sur le marché mobile dans la place qu’occupe actuellement Microsoft sur celui des ordinateurs.

L’aveu reste cependant surprenant, car Bill Gates n’était plus PDG depuis presque sept ans quand l’iPhone est sorti, provoquant un vaste séisme dans le monde des smartphones.

Steve Ballmer était aux commandes, et on se souvient de ses moqueries pour un produit qu’il jugeait beaucoup trop cher alors qu’il n’était même pas équipé d’un clavier physique. Quelle entreprise aurait pu vouloir d’un tel produit ?

Le vrai problème de Microsoft est d’avoir raté le virage du tout tactile. Les smartphones Windows Mobile étaient surtout conçus pour le stylet.

Le « reboot » complet ayant accouché de Windows Phone 7 était intéressant, mais l’éditeur est arrivé tout simplement trop tard : les développeurs créaient déjà des applications pour Android et iOS. C’était une simple question de ressources, d’autant que la plateforme de Microsoft manquait initialement d’API et réclamait un travail particulier d’ergonomie.

La société a transformé petit à petit son échec en une autre forme de succès sous la houlette de Satya Nadella. Tous ses principaux produits et services sont en effet disponibles sous Android et iOS. À vrai dire, plus rien n’empêche depuis longtemps la firme de lancer son propre smartphone Android.

Copié dans le presse-papier !

Cette année, la période commerciale s'étendra du  mercredi 26 juin au mardi 6 août. C'est la dernière fois qu'elle durera six semaines. En effet, les soldes d'hiver 2020 seront ramenés à quatre semaines en application de la loi Pacte. 

Comme le rappelle la DGCCRF, « la revente à perte est autorisée pendant ces opérations commerciales », mais « les limitations de garanties sur les soldes sont illégales ». De plus amples informations sont disponibles par ici.

La date nationale du 26 juin (8h) est aussi valable pour les boutiques en ligne, mais quelques départements font exceptions : les soldes débuteront le 3 juillet dans les Alpes-Maritimes et le 10 juillet en Corse. 

Copié dans le presse-papier !

Dévoilée en novembre dernier, cette fonctionnalité permet « d'afficher et gérer de manière centralisée les alertes de sécurité et automatiser les contrôles de conformité ». Après la préversion, c'est au tour de la mouture finale d'être disponible.

Le premier mois est gratuit, mais il faudra ensuite passer à la caisse. Les tarifs varient en fonction du nombre de contrôles de conformité et des événements remontés.

Au passage, AWS Control Tower passe aussi en version finale.