du 25 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Le nouvel outil du groupe californien et de Sony Pictures Imageworks doit aider les studios à « découper des projets complexes en tâches individuelles ». OpenCue permet d’envoyer ces tâches lourdes à un système de file d’attente configurable, qui se charge d’allouer les ressources de calcul nécessaires.

L’outil aurait déjà été utilisé par Sony Pictures Imageworks sur des centaines de films depuis 15 ans. Cette version libérée et remodelée permet d’étendre les calculs sur 150 000 cœurs. Comme le rappelle TechCrunch, l’intérêt pour Google est de faciliter la migration des studios hollywoodiens vers le cloud pour leurs rendus.

L’initiative rappelle Agones, dans un tout autre contexte. Le groupe de Mountain View s’est associé à l’éditeur de jeux Ubisoft pour concevoir cette plateforme d’hébergement de jeux en ligne, dans tous leurs aspects.

Google et Sony lancent OpenCue 3, un système de rendu d’effets spéciaux open source
chargement Chargement des commentaires...