du 21 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Google Earth passe en WebAssembly et devient compatible avec tous les navigateurs

Google propose depuis hier une nouvelle préversion de son service Earth, bâti désormais sur WebAssembly.

L’éditeur explique qu’il voulait dès la base utiliser du code natif pour obtenir les performances souhaitées. À l’époque, seul NaCl permettait cette solution, mais on ne le trouvait que dans Chrome. Le WebAssembly ayant les mêmes objectifs mais étant un standard, une nouvelle version d’Earth est donc en développement.

La nouvelle version peut en théorie être utilisée désormais dans n’importe quel navigateur. Pas de problème bien sûr pour tout ce qui est basé sur Chromium, dont Opera et le nouvel Edge. Aucun problème non plus sur Firefox. Mais l’Edge actuel n’a rien voulu savoir. Il aura fallu du temps, car les travaux avaient été annoncés en octobre 2017.

Google a cependant déjà les yeux tournés vers l’avenir et attend avec impatience l’arrivée dans WebAssembly de plusieurs nouveautés, dont le support de SIMD (single instruction, multiple data) et du dynamic linking, qui devraient permettre tous deux d’importants gains de performances. Ces apports devraient se faire « plus tard dans l’année ».

chargement Chargement des commentaires...