du 11 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Pour activer l'enceinte connectée, vous pouvez prononcer les mots Ok Google, ou bien taper (doucement) dessus. Problème, un dysfonctionnement du mécanisme tactile touche certaines Home Mini : elles écoutaient alors de manière aléatoire sans demande de l'utilisateur.

Seuls des modèles récupérés lors de l'événement Made by Google sont concernés affirme Google. Le géant du Net ajoute avoir déployé un patch le 7 octobre pour corriger le problème. Les précommandes ne sont pas touchées, à moins que la mise à jour ne leur soit directement appliquée.

Ce souci soulève une nouvelle fois la question de la vie privée avec une enceinte connectée à l’écoute de vos paroles, y compris lorsque vous ne l’avez pas sonnée à cause d’un bug logiciel.

Google corrige un bug sur son enceinte Home Mini : elle se montrait parfois trop à l’écoute
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Fin 2017, on apprenait que plusieurs groupes de médias américains étaient dans une fâcheuse posture, de Mashable à Oath en passant par BuzzFeed. La situation semble se répandre. Aujourd'hui, on apprend que c'est Vox Media qui se sépare d'une cinquantaine de personnes (soit 5% de ses équipes).

Les publications les plus concernées sont Racked, Curbed, SB Nation, ainsi que son équipe dédiée à la vidéo de manière plus large. Le navire amiral The Verge ne semble pas touché. Une douzaine d'employés sont invités à prendre un nouveau rôle au sein de l'entreprise.

La principale raison invoquée est celle de la non viabilité de la vidéo à destination des réseaux sociaux, malgré les succès en termes d'audience, notamment du fait « de changements dans l'industrie ces derniers mois ». Difficile de ne pas penser ici aux changements récents annoncés par Facebook, d'autant que Jim Bankoff, PDG de Vox Media, a été plutôt critique à cet égard récemment.

Copié dans le presse-papier !

De 20 000 mi-novembre, l'opérateur revendiquait 50 000 clients fin 2017. Aujourd'hui, quatre mois après le lancement (lire notre analyse), Stéphane Richard annonce que le total passe à 100 000. La croissance se serait donc a nouveau accélérée en début d'année, permettant de doubler la mise.

« Sur les 100.000 nouvelles recrues, plus de 30 % sont des clients de l'opérateur », ajoute Marc Rennard, directeur général adjoint en charge d'Orange Bank, à nos confrères des Échos. Par contre, pas un mot sur le nombre de comptes actifs, un élément pourtant important.

Orange Bank est pour le moment dans le rouge avec un résultat d'exploitation négatif de 93 millions d'euros. Mais cette situation est logique pour un lancement, et elle devrait encore durer quelques années.

Copié dans le presse-papier !

Lors du CES de Las Vegas, Brian Krzanich avait rapidement évoqué le 10 nm, expliquant que le planning était toujours le même, avec une production de masse prévue pour le second semestre.

Aujourd'hui, on apprend par le ministre de l'économie israélien que le fondeur prévoit de se renforcer sur cette technologie avec la mise à jour de son usine de Kiryat Gat dans le sud du pays (elle est pour le moment limitée au 22 nm).

Intel devrait ainsi investir 5 milliards de dollars. Les travaux devraient durer jusqu'en 2020. Nos confrères de Reuters ajoutent que la société bénéficierait d'une subvention de l'État, de l'ordre de 10 %.

Copié dans le presse-papier !

En l’absence de l’intéressé, sous le coup d’un mandat d’arrêt depuis 2011, le tribunal de Nanterre a décidé d’allouer des dommages et intérêts record aux nombreux ayants droit qui s’étaient portés partie civile (la SACEM, de grands studios de type Warner Bros ou Disney, etc.). D’après Le Monde, le prévenu, âgé de 41 ans, a été reconnu coupable de « contrefaçon » et « travail dissimulé ».

La plateforme de streaming litigieuse « attirait en moyenne 250 000 visiteurs uniques par jour et les quelque 40 000 films ont été totalisés environ 500 millions de vues », ajoute Le Figaro. Son administrateur était ainsi accusé d’avoir gagné jusqu'à 150 000 euros en deux ans, placés en partie sur un compte à l'étranger.

« Interpellé en 2011 avec 30 000 euros en liquide cachés dans des chaussettes puis remis en liberté, il ne s'est jamais présenté à la convocation par le juge d'instruction et fait depuis l'objet d'un mandat d'arrêt », poursuivent nos confrères.

Copié dans le presse-papier !

Via une série de communiqués de presse, Qualcomm donne quelques informations sur ces machines pensées pour être toujours connectées à Internet, fonctionnant sous Windows 10 et exploitant une puce Snapdragon 835.

En France, les ordinateurs seront notamment disponibles chez Boulanger et la Fnac « à partir de ce trimestre ». Qualcomm en profite pour annoncer que l'opérateur Transatel sera son partenaire pour les offres mobiles en France. Il était déjà présent dans une machine « Always connected PC » d'ASUS, à base de processeurs Intel.

Transatel multiplie d'ailleurs les annonces sur ce segment (et celui de l'eSIM) au cours des derniers mois, quand les autres opérateurs restent relativement discrets. Là encore, le MWC de Barcelone devrait permettre d'en savoir plus.