du 31 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Google aussi proposait d'espionner les smartphones contre rémunération

Moins de 24 heurs après les révélations autour du programme Research de Facebook et son espionnage rémunéré de jeunes utilisateurs, on apprend que Google faisait de même, avec les mêmes conséquences : la révocation du certificat par Apple.

Chez Google, l’application se nomme Screenwise Meter. Le public visé est légèrement différent : il faut avoir au moins 18 ans pour participer (toujours sur une base volontaire). Cet âge peut descendre jusqu’à 13 ans si le jeune utilisateur appartient au même foyer qu’un adulte participant au programme.

Le résultat est cependant le même : l’accès à de nombreuses informations privées, dont le contenu des messages envoyés et à peu près toutes les formes d’activité, notamment les applications installées et le temps d’utilisation. Au lieu d’une somme versée mensuellement, Google offre des cartes « cadeaux ».

Peu de temps après, un porte-parole de Google s’est empressé d’annoncer que l’application avait été désactivée : « Screenwise Meter n’aurait pas dû fonctionner via le programme développeur d’Apple pour les entreprises – c’était une erreur et nous en sommes désolés ».

Google ayant très rapidement réagi et présenté ses excuses, Apple ne semble pas avoir pour l’instant révoqué son certificat d’entreprise.

Comme pour Facebook, l'application reste disponible sur Android.

chargement Chargement des commentaires...