du 05 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Pendant 5h, le service a connu de gros problèmes de fonctionnement, entraînant des perturbations sur ses services (YouTube, G Suite, etc.), mais aussi sur des applications tierces comme Discord, Snap, Vime, etc.

Dans un billet de blog, le géant du Net explique que, « en substance, la perturbation de dimanche a été provoquée par un changement de configuration destiné à un petit nombre de serveurs dans une même région ».

Problème, cette « configuration a été incorrectement appliquée à un plus grand nombre de serveurs dans des régions voisines et les a amenés à utiliser plus de la moitié de leur capacité réseau disponible ». Résultat des courses, le réseau était congestionné.

Google affirme que ces ingénieurs ont détecté le problème en quelques secondes, mais le diagnostic et le déploiement des correctifs ont été plus longs que prévu, notamment car ils ont été ralentis par… l'encombrement de leur réseau.

Google relativise la portée de la panne : « YouTube a enregistré une baisse de 2,5 % du nombre de vues par heure, tandis que Google Cloud Storage a enregistré une réduction de 30 % du trafic. Environ 1 % des utilisateurs Gmail actifs ont eu des problèmes avec leur compte ».

Pas un mot par contre sur les services tiers hébergés sur Google Cloud.

Google (Cloud) s'explique sur la panne de ce week-end
chargement Chargement des commentaires...