du 13 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Google : un contrôle plus strict des services d’accessibilité aux applications

Sur Android, les éditeurs utilisant les options d’accessibilité reçoivent actuellement un email leur expliquant que ces services obéissent à des règles qui doivent être respectées.

Google précise dans son courrier le type d’autorisation réclamée par l’application et rappelle ce qui doit être fait. Solution la plus simple, expliquer clairement à l’utilisateur pourquoi cette permission est demandée. Les développeurs peuvent également supprimer les fonctions pointées, voire enlever leur application du Play Store.

Ils n’ont dans tous les cas que 30 jours pour faire les vérifications et changements nécessaires. Au-delà, l’application pourra être retirée par Google. Des infractions répétées peuvent également mener à une fermeture du compte développeur. L’email est cependant considéré comme trop vague par certains, qui estiment que cela pourrait mener à des retraits injustifiés.

Google n’est en tout cas pas le seul éditeur à se pencher sur les services d’accessibilité. Firefox 57, qui sortira demain, alertera l’utilisateur quand une application ou un service tiers cherchera à les utiliser, avec la possibilité d’interdire tout bonnement ce cas de figure.

chargement Chargement des commentaires...