du 04 février 2019
Date

Choisir une autre édition

GNOME Shell 3.32 prépare une nouvelle salve d'optimisations

La version 3.30 avait déjà fourni une intéressante liste d’améliorations de performances, l’environnement réduisant sa consommation de mémoire vive dans plusieurs cas, fluidifiant les animations et ponctionnant moins de ressources.

GNOME Shell 3.32 suit le même chemin, sous l’impulsion des efforts conjoints du GNOME Project et de Canonical, Ubuntu s’en servant depuis l’abandon d’Unity.

L’un des développeurs impliqués, Georges Stavracas, explique en détails sur son blog les opérations réalisées, et surtout les bénéfices que les utilisateurs en retireront : réduction de l’utilisation GPU, chargement plus rapide des icônes, animations de démarrage plus fluides, plus grand nombre d’images par seconde.

Bien que Canonical soit très impliqué dans ces efforts, les progrès réalisés ne seront pas que pour Ubuntu. Projet libre oblige, les améliorations sont intégrées au GNOME Project et rejailliront donc sur les autres distributions.

Si le calendrier est respecté, GNOME 3.32 sortira le 13 mars. Comme d’habitude, il faudra attendre que les distributions l’utilisant soient mises à jour, ce qui n’intervient souvent qu’avec la version majeure suivante. Pour Ubuntu, il s’agira de la version 19.04, alias Disco Dingo.

chargement Chargement des commentaires...