du 14 mars 2019
Date

Choisir une autre édition

Gnome 3.32 disponible, performances encore améliorées et nouvelles icônes

GNOME 3.32 est sorti officiellement cette nuit. Les notes de version font état de nombreux changements, parmi lesquels des améliorations de performances.

Moindre consommation de mémoire, réduction de latences, optimisations divers ou encore allègement de la charge CPU sont au programme. C’est la deuxième version importante consécutive à effectuer de gros travaux dans ce domaine, avec à la clé une meilleur réactivité et des animations plus fluides.

Le nouveau GNOME se renforce également sur la partie graphique, avec un support nettement amélioré des écrans HiDPI, une meilleure prise en charge des GPU externes ou secondaires, Wayland s’en sort mieux avec les écrans à plus de 60 Hz ainsi qu’une hausse de performances graphiques pour les puces ASpeed, courantes sur les serveurs.

On note également toute une série de modifications dans l’interface, dont une révision des icônes, une saturation d’une partie des couleurs, un arrondissement de certains boutons (avec des ombres plus légères), la disparition d’étiquettes (comme ON/OFF sur les interrupteurs), etc.

Parmi les autres changements, signalons la disparition des « app menus », des améliorations de fiabilité pour les flatpaks, une progression de la séparation entre Wayland et X11 ou encore de multiples apports pour Boxes, capable d’activer désormais VirtIO-GPU et l’accélération 3D quand le système hôte les supporte, en plus d’un client SSH.

Bien que GNOME 3.32 soit techniquement disponible, la plupart des distributions GNU/Linux concernées attendront l’arrivée d’une prochaine mouture majeure pour y passer, à l’instar du noyau Linux. Ubuntu 19.04 et Fedora 30, attendus respectivement pour avril et mai, utiliseront le nouveau GNOME.

chargement Chargement des commentaires...