du 29 août 2018
Date

Choisir une autre édition

Le fondeur vient d'annoncer qu'il mettait fin au développement de sa solution de gravure en 7 nm, pour se concentrer sur ses produits actuels en 12/14 nm FinFET. Une décision qui fait suite à l'arrivée d'un nouveau PDG, Tom Caulfield, au début de l'année.

Cela implique une réduction du personnel, sans que la société ne donne de précisions sur le nombre d'employés impactés. Il s'agit donc d'une réorganisation d'importance, qui doit permettre à GlobalFoundries de mieux s'adapter pour les années à venir.

Reste à voir quelle sera la feuille de route pour l'après 12 nm, alors que la concurrence avance à grands pas. AMD a ainsi annoncé que pour sa production en 7 nm, il utiliserait exclusivement les services de TSMC.

Dans un billet de blog, Mark Papermaster se veut ainsi rassurant sur l'arrivée de Zen 2 et des GPU de la génération Navi et indique que le calendrier est inchangé. Les usines de GlobalFoundries resteront en charge d'une partie de la production des puces EPYC, Radeon et Ryzen, tout du moins, pour les modèles en 12/14 nm.

GlobalFoundries se restructure et abandonne le 7nm, AMD voit son futur chez TSMC
chargement Chargement des commentaires...