du 02 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

La guerre des brevets ne prend pas de vacances. L'approche de la rentrée réveille les ardeurs de certains, notamment GlobalFoundries qui veut que la justice interdise son concurrent TSCM (grand fournisseur d'Apple) d'importer des produits aux États-Unis et en Allemagne, comme le rapporte Reuters.

Selon GlobalFoundries, les technologies utilisées par TSMC violeraient 16 brevets. Des accusations jugées « sans fondement » par TSMC, qui contre-attaque : « Nous sommes déçus de voir un autre fondeur recourir à des poursuites sans mérite au lieu de rivaliser sur le marché de la technologie ». 

GlobalFoundries demande à la justice d'interdire des produits TSMC
chargement Chargement des commentaires...