du 06 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

GitLab Ultimate et Gold gratuits pour l'éducation et les projets open source

Alors que le rachat de GitHub par Microsoft pour 7,5 milliards de dollars est encore tout chaud, GitLab profite d'une forte exposition pour multiplier les annonces.

Dernière en date : « Nous sommes ravis d'annoncer que GitLab Ultimate et Gold sont désormais gratuits pour l'éducation et les projets open source ». Pour rappel, une réduction de 75 % pour l'ensemble des clients est actuellement disponible.

Pour en profiter, il faut faire une demande par email. Notez que ces offres ne comprennent pas de service client. GitLab propose néanmoins une grosse remise de 95 % avec une offre à 4,95 dollars par mois.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le début de cette triste affaire remonte à 2014 lorsque la plateforme d'échange de bitcoins s'était fait pirater.

Vendredi, nous avons appris qu'un « ordre d'ouverture de procédures civiles de réhabilitation » a été mis en place par le tribunal de Tokyo, suspendant donc la procédure de faillite en cours.

Important changement : les clients qui le souhaitent devraient pouvoir être remboursés en bitcoin, comme ils demandent depuis plusieurs mois. Pour rappel, le taux était auparavant de 483 dollars, montant fixé au cours du 23 avril 2014.

Les clients lésés ont jusqu'au 22 octobre pour déposer leur demande. Les remboursements devraient débuter l'année prochaine. Tous les détails du calendrier sont disponibles par ici, avec une foire aux questions en prime.

Copié dans le presse-papier !

Promis pour ce début d'année, le « Visa de sécurité ANSSI » vient d'être décerné à ses premières entreprises, le 21 juin. Il est censé distinguer des sociétés  de confiance du domaine, pour aiguiller les TPE, PME et administrations dans leurs choix.

Parmi ces sociétés, bien entendu, des grands noms comme Atos, BT, Enedis, EY, Safran, STMicroelectronics ou Thales, ainsi que des entreprises spécialisées comme Quarkslab ou Sysdream. La logique actuelle de l'État est de simplifier ses certifications et de labelliser le plus d'acteurs possible, pour disposer d'offres clés en main partout sur le territoire, par exemple pour alimenter l'ACYMA.

Copié dans le presse-papier !

Depuis quelques années, le journal met à jour cette infographie qui fait le lien entre les journaux et leurs différents propriétaires.

Ses données sont désormais ouvertes, avec deux fichiers TSV (Tab Separated Values) contenant la liste des actionnaires et des liens capitalistiques entre  les deux. Ils sont diffusés sur GitHub sous licence CC-BY-SA 4.0.

De quoi permettre une mise à jour plus régulière, chacun pouvant venir y ajouter son grain de sel. Mais on imagine aussi que d'autres projets pourront venir exploiter ces fichiers, pour s'en servir comme base d'information.

Copié dans le presse-papier !

L'enceinte connectée d'Apple a été mise en pièces détachées par nos confrères il y a quelque temps déjà. Maintenant qu'elle est disponible depuis peu pour 349 euros, c'est l'occasion de revenir sur ce démontage dans les règles de l'art (ou presque).

Commençons par les bonnes nouvelles : « HomePod est construit comme un tank. La durabilité ne devrait pas être un problème ». Problème, même si des vis Torx classiques sont utilisées, il y a des « adhésifs très solides » à plusieurs endroits.

De plus, démonter l'enceinte de manière non destructive est visiblement complexe sans manuel de réparation. Si une telle possibilité « semble » exister selon nos confrères, ils ne l'ont pas trouvée...

Copié dans le presse-papier !

L'éditeur évoquait la semaine dernière la (nécessaire) rénovation visuelle de ses Team Services, accompagnée d'une ergonomie se voulant plus efficace.

Il continue avec les hubs. Backlogs, siège d'un trop grand nombre de fonctions, est divisé en trois hubs : Backlogs (liste de tâches, hiérarchie des éléments…), Boards (communication des flux et statuts) et Sprints, qui rassemble tout ce qui touche à la planification et l'exécution des tâches incrémentielles.

Par ailleurs, les fonctions de favoris, dossiers et recherche ne dépendent plus du contexte d'équipe. Depuis n'importe lequel, le développeur peut mettre en favori un backlog, board ou sprint. Un outil de recherche est présent dans chaque zone de sélection des éléments.

Les autres nouveautés prévues sont expliquées dans le billet de blog de Microsoft.